Quand Précresse Cite Rocard, à l'assemblée Nat.

  Rocard, mentor de Valls avait déclaré qu'on ne peut accueillir toute la misère du monde, aurait ajouté, que la France doit  "prendre sa part" (réécrite après, dans la "part" de ses fantasmes)... Mais pas plus (l'autre bout de phrase, bien trop réelles, celle-ci,  que les débiles rocardissistes oublient).

  Voir ici sur le Monde Diplomatique (article en libre accès) la réalité et l'histoire de ces propos fantasmés par l'UMP compatible, Michel Rocard:

C’est à partir de cette « rectification » tardive que Rocard essaiera, avec succès, de faire croire que ses propos originels ont été dénaturés (14), et que sa politique d’hier, alors qu’il était au pouvoir, n’a jamais différé de ses prises de positions ultérieures, nettement plus nuancées depuis qu’il n’est plus aux affaires.

Ayant réussi à faire oublier ses véritables déclarations de 1989, Michel Rocard est en effet parvenu à faire oublier la nature véritable de la politique migratoire que son gouvernement a menée quand il était premier ministre. Il peut donc se montrer « humaniste » lors de son intervention au 70e anniversaire de la Cimade, le 26 septembre 2009. A l’en croire, Michel Rocard fut même, en 1989, un martyr solitaire de la défense des immigrés ..

  Aujourd'hui Pécrèsse, la p'tite soldate Sarkozyste, ne s'est pas trop fait chier à ajouté la réctification tardive du Rocard (ha na ha) , et pour cause, puisqu'elle n'éxistait pas ... c'est un tacle sur El Blancos, poulain de Rocard au sein de la bande de Tolbiac, un des employés rempants de la Sarkozy., comme Alain Bauer, le parrain de son fils.

 

Pour ceux qu'UMP compatible choc, j'aimerais rappeler que Rocard a enfanté Fouks, Bauer  et Valls, et qu'il a fait partis des ouvertures fallacieuses de Sarkozy (une arnaque de plus).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.