Alors, rappels à Manuel Valls et ses fans .. :

    Comment contestait-il, en plus des fakes distillés dans sa presse chien de garde, l'élection de Martine Aubry en 2008 aux congrès de Reims ?  (Ségolène Royal, si indispensable par ailleurs, que Manuel Valls ira contre elle, prévenant, avant les primaires 2011, Hollande de son soutient1 s'il sortait avant).

Façon dont Manuel Valls contestait l'election en 2008 à Reims © Le Point

Parenthèses: Quand on revoit cette vidéo où tout le monde peut observer un Manuel Valls si engagé pour Ségolène Royale, comment expliquer que celui-ci avancera à Hollande, avant les primaires 2011 où il a finis dernier des PS, qu'il le soutiendrait avant même que les primaires commencèrent..., nous disaient-il pour expliquer son entrée suivante dés le début du gouvernement Hollande (dés première minute dans la vidéo suivante qui contient quelques FAKES, Ruquier rappelle le deal Hollande Valls avant les primaires (deal que tout le monde devaient connaître mais que tout le monde taisaient)

Valls (ami d'Alain Bauer) avoue qu'il y a complot et se rétracte - il le reconfirmerons un instant plus tard © ONPC

Alors, Suite .. comment Valls (mr Fakes) contestait élections (part. 2):

Valls dénonce les "combines" Aubry-Hamon-Delanoë © 20Minutes

 

2009, la presse bidon (car sans truands squattant la presse parmi des journalistes, les bobards fonctionneraient beaucoup moins biens) aidera encore Valls a propager ses fluttes et à se victimiser à propos de l'épisode "des Blancos".

Manuel Valls ne quittera le PS comme le demande Martine Aubry - Archive vidéo INA © Ina Politique

 

         Ce qui est bien avec Valls , entres autres , c'est que comme le type ne fonctionne que par des fakes, trahisons (même les "trahisons," il arrive à en faire des bidonnée parfois comme celle qui raconte qu'il aurait trahis son souteneur François Hollande),  c'est très facile de trouver les traces de ses coups d'arnaques

         Alors Manuel, peut-on contester, devant la caméra, des élections faussées ou non ? (chut, j'ai la réponse)

Suite ...

         A propos de l'élection  elle-même, que conteste Farida Amrani (FI), Quotidien, qui avait une équipe envoyée lors du dépouillage des urnes dans la Marie d’Évry, (dont le Maire, Francis Chouat, a d'abord été placé là par Manuel Valls quand celui-ci est entré au gouvernement d'Hollande), relate que des pro-Valls ont fait pression, les ont repoussé et parfois empêcher d'observer le déroulement du comptage de bulletins .

         ICI , à 3 minutes 08, sur la page web de TF1 : Manuel Valls élu à Évry : grosse tension au dépouillement et boum ratée.
lien -  https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/manuel-valls-elu-a-evry-ambiance-tendue-depouillement-boum-ratee.html

 

1 - Soutien d'Hollande avant les primaires où il s'est présenté aussi contre l'indispensable Royal -  Ce deal avec Hollande, Manuel Valls l'avait dévoilé (bien que personne ne devait croire l'inverse , les primaires aillant été manipulées pour qu'Hollande ratisse large avec Valls entre autres)  chez ONPC quand il a cherché à justifier, autrement que par des coups de barbes, les postes stratégiques qu'Hollande lui avait attribué (Responsable de la communication  / Kommandantur / Ministre de l’intérieur et Premier ministre plus tard)

Kommandantur (au début de cette vidéo qui cache d'autres arnaques et mensonges de Manuel Valls, très aidé par Laurent Ruquier, N Polony, et Audrey Pulvar)

En introduction Manuel Valls parle de deal avec Hollande avant les primaires PS (vidéo calée sur une autre scène . enlevez la marque) © ONPC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.