"Le Coût du travail" .... Ah bon ??

Si on parle de coût de quoi que ce soit, le coût est toujours trop chère (même pour l'achat d'un simple petit cure-dents) puisque par définition un coût c'est une dépense contrainte.

Si on parle du coté de l'employer auquel les mêmes polytricards vendent qu'ils gagneront plus s'ils les élisent, alors le prix du travail (qui contient aussi ses cotisations pour sécuriser leur santés, leurs pertes d'emploi, leurs transports et un tas de choses vitales... ), c'est de cela dont on doit parler et mieux, plus il est élevé, mieux c'est.

Alors pourquoi les polytricards ne se placent-ils que du coté des rapaces soucieux de moindre centime à gratter plus en vu d’amputer le travailleur du prix légitime qu'il vaut, en promettant paradoxalement à ce même employer (électeur à racoler) qu'il gagnerai plus avec eux ?

 

J'ai la réponse , mais je vous fais confiance.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.