Le Monde : Gerard Davet et Fabrice Lhomme sur le Tapie (en cours)

   Sur 20 Minutes.fr , l'interview de Bernard Tapie Tapo réalisée pour LeMonde.fr,  avec Gerard Davet et Fabrice Lhomme.     Là, contrairement à ce que dit mr Mauduit, dont  je doute infiniment moins bizarement (rire), Tapie prétend que ce n'est pas lui qui a poussé à l'arbitrage et qu'il regrette même de l'avoir accepté. (forcement, il ne peut plus passer par les coulisses, pas seulement parce qu'Hollande est là car lui aussi a réussit à montrer que le pire n'est jamais plus d'un camps que de l'autre,  mais que comme il est plus scruté, il ne lui reste plus que l'issue du droit, d'où un Tapie plus procedural).-    Malgrès les allés venus au burreau de Guéant à l'Elysée de Sarkozy, qu'il avait vachement aidé en 20075ième vidéo, ainsi qu'Hollande plutard, car la défaite de Royal l'arrangeait nettement autant que Sarkozy (et plus), Tapie serait aussi une de ces victime du célèbre "l'insue de mon plein grés". Si je chope ce monsieur "L'insue de son plein grès" qu'est-ce qu'il va pas prendre celui-là!!!!

   Sur 20 Minutes.fr , l'interview de Bernard Tapie Tapo réalisée pour LeMonde.fr,  avec Gerard Davet et Fabrice Lhomme.

Bernard Tapie : "Je regrette d'avoir accepté l'arbitrage" © Le Monde.fr

     Là, contrairement à ce que dit mr Mauduit, dont  je doute infiniment moins bizarement (rire), Tapie prétend que ce n'est pas lui qui a poussé à l'arbitrage et qu'il regrette même de l'avoir accepté. (forcement, il ne peut plus passer par les coulisses, pas seulement parce qu'Hollande est là car lui aussi a réussit à montrer que le pire n'est jamais plus d'un camps que de l'autre,  mais que comme il est plus scruté, il ne lui reste plus que l'issue du droit, d'où un Tapie plus procedural).

-    Malgrès les allés venus au burreau de Guéant à l'Elysée de Sarkozy, qu'il avait vachement aidé en 20075ième vidéo, ainsi qu'Hollande plutard, car la défaite de Royal l'arrangeait nettement autant que Sarkozy (et plus), Tapie serait aussi une de ces victime du célèbre "l'insue de mon plein grés". Si je chope ce monsieur "L'insue de son plein grès" qu'est-ce qu'il va pas prendre celui-là!!!!

    La nouvelle défense de monsieur est de faire croire qu'il préférait la justice à l'arbitrage qui l'a gavé, et de faire oublier ses allés-retours à l'Elysée puis ses mégas coups de pouces pousse pour Sarkozy en 2006 et 2007.

   Car, en 2006, lorsque qu'avec Séguéla (autre Mittérando / Sarkozyste avec Bercoff qui soutient aussi Tapie et Sarkozy dans cette affaire), il faisait tout pour que Royal se retrouve face à Sarkozy à la présidentielle. Ce phénomène médiatique "Royal", Tapie, Séguéla et chiens de garde, le montaient sur du sable en 2006 avec des slogans creuvés, comme selui de Séguéla: Ségolène, c'est l'évidence.


1 - Séguéla: Le soir du premier tour (selon lui), il votait Royal, et juste avant le 2ième tour il changeait d'avis comme de veste.

Séguéla - Royal va gagner © jelavaisdit


2 - Tapie :

Bernard Tapie, le Football, l'argent, la politique et le cinéma © INA

    2006, lorsque qu'avec Séguéla (autre Mittérando / Sarkozyste avec Bercoff qui soutient aussi Tapie et Sarkozy dans cette affaire), il faisait tout pour que Royal se retrouve face à Sarkozy à la présidentielle. Ce phénomène médiatique "Royal" Tapie, Séguéla et chiens de garde, le montaient sur du sable en 2006 avec des slogans creuvés, comme : Ségolène, c'est l'évidence.


1 - Séguéla: Le soir du premier tour (selon lui), il votait Royal, et juste avant le 2ième tour il changeait d'avis comme de veste.

Sarko-Kouchner dès le 23-12-2006 © Colorado



1 - Séguéla: Le soir du premier tour (selon lui), il votait Royal, et juste avant le 2ième tour il changeait d'avis comme de veste.



2 - Tapie:





    D'ailleurs Tapie devait tellement se chier dessus que Sarkozy ne passe pas, qu'en grosse montée de stress, le soir des élections 2007, il perdait tous ses moyens, comme ici

Elysée 2007 : Bernard TAPIE © RG33
. C'est vrai que d'avoir tant promous Royal, pour se pointer sur un plateau défendre son concurent en ayant l'air naturel et live, même pour un acteur de série télé, c'est pas si facil de ne pas perdre le fil.


    Séguéla lui disait en 2006 :  Royal c'est l'évidence .... un abus de slogan qui lui permettait de se renier plus facilement en 2007 comme ses complices, lorsqu'en 2007 il prétend alors que Sarkozy est mieux que Royal... Sans que ces deux là ne soient attaqués par Hollande censé être chef d'Opposition, sur leurs drôles de retournements louches.



Une affaire tellement tordue que:
- Cadeau Bonux de Madame "Inflation" s'était gardée d'être en déhors de la procédure ... elle dit donc qu'elle a fait attention d'y être!
Evidément, c'est plus son stress qui lui fait dire tout le contraire de ce qu'elle souhaitait dire qui montrait qu'elle se faisai un peu caca dessus:

Affaire Tapie : le contresens gênant de Rachida Dati © L'Obs

 

 

 

 

 

 

L'argent de Bernard Tapie - Archive vidéo INA




Les gros coups de pouces de la presse. Un exemple parmis d'autre en 2006: Yves Calvi victimisait Royal dans  son emission de Bistrot, avec ce titre: Primaires PS : Deux contre elle

C dans l'air - Ps : Deux contre elle © Omar

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.