Isabeille
En cours de Construction
Abonné·e de Mediapart

518 Billets

2 Éditions

Billet de blog 5 juil. 2022

Le soleil d'Allah brille sur l'Occident

Note de lecture

Isabeille
En cours de Construction
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cette étude et hommage posthume est de Sigrid Hunke, je laisse les curieuxes la découvrir pour se faire une idée précise ou au contraire être dérouté.e.s (Wikipédia 05/07/2022 – 22:04).

Où l'on y apprend l'héritage considérable des Arabes, Arabes et non pas Musulmans car d'emblée l'auteure prévient : "cet ouvrage parlera des "Arabes" et de la civilisation "arabe", non de la civilisation "islamique", car il est notoire que non seulement des Chrétiens, des Juifs, des Parsis et des Sabéens ont contribué à cette civilisation mais qu'encore bon nombre des plus éclatantes réalisations de celles-ci se sont précisément effectuées contre l'Islam orthodoxe."

La mise-en-garde dès les années 60(1) servait sûrement à couper l'herbe sous le pied des détracteurs de l'Islam qui dans un automatisme systémique, déjà !, devaient arguer : "oui mais euh … les Arabes ils ont rien inventé, ils ont tout piqué chez les Grecs et pis c'est tout !"

Or cet ouvrage relate l'histoire de l'épopée des sciences de toutes sortes, des plus matérialistes aux plus spirituelles, Arts et Lettres, au temps où l'Islam était le maître à bord et qui correspond à notre Moyen-Âge en France tant honni par Mohamed Sifaoui et Eric Zemmour. Et on les comprend ! Car là où nos bons tenants des savoirs médicinaux détenteurs de douze livres cadenassés à la Sorbonne alors qu'un citoyen lambda Arabe pouvait avoir plus de mille ouvrages dans sa bibliothèque privée ; l'église et sa cour interdisaient l'herboristerie (re-interdite en 1941 et un décret de 2008 – cf cadre réglementaire) pour les actes médicaux et chirurgicaux et procédaient à des amputations à la hache sans anesthésie et hygiène élémentaire – peu de survivants (sic) car selon eux seule la prière sauvait les corps et les âmes ; les Arabes prévenants utilisaient des drogues lénifiantes (notamment le haschisch) pour opérer et diverses herbes, épices et diététique pour soigner et guérir. Je recommande tout particulièrement le Livre IV : "Les mains qui guérissent", aussi le chapitre sur l'école, les madrasas, qui est d'une brûlante actualité en comparaison à nos époque et géographie occidentales sur la création, le développement et la démocratisation de leurs hôpitaux et lieux d'enseignements en relation avec l'âge d'or des nôtres mondialement réputés il y a quelques décennies et leur état actuel.

Donc oui les Arabes n'ont rien inventé (quoique quand même ! : sextant, papier, instruments chirurgicaux, ...) mais "bon nombre des éléments qui constituent le génie spécifique de cet univers spirituel existait déjà dans le caractère de l'Arabe des temps pré-islamique" qui ont fait que leur curiosité leur a fait récolter les ressources, les compiler, les étudier, innover par l'observation assidue des phénomènes pour augmenter , corriger et développer les savoirs et apporter des connaissances nouvelles jusqu'à ce que ces savoirs et connaissances soient omniprésents dans notre quotidien en 2022, avec projet d'évasion sur Mars, sans que nous les soupçonnions.

Pour avoir un aperçu global et étendu, je vous propose de consulter la table des matières que je résume :

Livre premier : L'assaisonnement du quotidien (pages 13 à 38)* : où il est question des épices, des étoffes et de la mode, du commerce - et des douanes - et des moyens (militaires) de protéger la circulation des matières premières et produits.

Livre II : La numération écrite universelle (pages 39 à 70)* : depuis les chiffres romains jusqu'au chiffres arabes qui sont issus de ceux indiens - du zéro, de l'algèbre, des algorithmes et de la géométrie.

Livre III : Le ciel au-dessus de nos têtes (pages 71 à 116)* : de l'astrologie, de l'astronomie : à la conquête de l'espace.

Livre IV : Les mains qui guérissent (pages 117 à 208)* : La médecine des Francs ; de l'hôpital et des médecins ; Rhases ; les anciens

Livre V : Les glaives de l'esprit (pages 209 à 250)* : Avicenne, l'Occident léthargique, religion et savoir universel, traduction, passion des livres, écoles, bibliothèques, présents offerts à l'Occident

Livre VI : Trait d'union entre l'Orient et l'Occident (pages 251 à 304)* : Union, dialogue, naissance d'une vision du monde : Frédéric II

Livre VII : Arabesques Andalouses (pages 305 à 384)* : Art, architecture, poésie

Conclusion etc (pages 385 et suivantes)

(1) : pour l'Allemagne : © 1960 DeutscheVerlags Anstalt, Stuttgart - pour la France : © Editions Albin Michel, 1963

* Collection Espaces Libres ; Editions Albin Michel - Avril 1999

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Conjoncture
Le lien brisé entre emploi et inflation
Notre premier épisode sur les mirages du plein emploi: pourquoi l’embellie de l’emploi ne permet-elle pas une hausse des salaires réels ?
par Romaric Godin
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Écologie
La sécheresse fait craquer de plus en plus de maisons
Depuis 2015, les périodes de sécheresse s’enchaînent et affectent les sols argileux. Plus de 10 millions de maisons en France sont sur des zones à risque et peuvent se fissurer. Un enjeu à plusieurs dizaines de milliards d’euros pour les assurances.
par Daphné Gastaldi (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou
Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck
Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua