Vive les vacances en Méditerranée !

Ses criques, ses villages pittoresques, ses musiques, ses cuisines, mezzé et autres tapas ...

... qui génèrent envie et curiosité de découvertes au point que le tourisme est l'une des principales sources de revenus.

C'est peut-être pour cela, pour préserver ces rêves de carte postale que les pays côtiers tergiversent encore aujourd'hui, vendredi 09 juillet, à accueillir près de 600 naufragés au début de l'été ?

Naufragés mais en passe d'être à l'agonie, aujourd'hui est le dernier jour de nourriture disponible à bord et pas l'ombre d'une plume de colombe avec un rameau d'olivier pour annoncer une Terre sûre et accueillante.

Avant de fermer la porte du bureau ce soir du truc (commission, conseil, parlement, ...) de l'Europe et de partir en week-end ou pire en vacances (en Grèce peut-être ?) puissent des autorités mettre leurs compétences et leurs pouvoirs au service des personnes victimes des politiques de l'Europe, plus ou moins conscientes, qui les excluent (d'abord de leur pays d'origine, ils n'ont pas d'autres choix que de le quitter) et du territoire européen quand par miracles successifs ils arrivent à l'atteindre.

Ces situations ubuesques doivent cesser, ce n'est plus humainement tenable !

Avec tous mes souhaits d'une issue rapide et favorable je vous souhaite à tous un agréable été*

*On attend 5 millions de touristes dans le Var ces deux mois d'été (d'après le 12/13 de France3 Provence d'il y a quelques jours).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.