Les garants de la Paix ?

Ces nouveaux Tribuns Militaires

Tard dans la soirée du 09 mai, Valeurs Actuelles publie la relève des Anciens. Sûrement pour que la nuit nous porte conseil.

Pour appuyer ces Anciens un sondage commandé qui préserve l'anonymat, avait fait état de 58% d'approbation parmi les Français.

Pour appuyer la relève, il est tout simplement demandé de s'engager à signer ... Faire esprit-de-corps avec l'armée ?

Je ne commenterai pas, ni n'analyserai la tribune de ces Tribuns modernes, tout simplement parce que leur bafouille ne nous est pas adressée, à part en tant qu'arbitres : Signera ? Signeras pas ? Les destinataires sont clairement nommé.es en ouverture :

"Monsieur le Président de la République,
Mesdames et Messieurs les ministres, parlementaires, officiers généraux, en vos grades et qualités,"

qu'ils lavent donc leur linge sale en famille : Le président, chef des armées ; la ministre des armées, les officiers généraux.

Cependant je prends leur alerte au sérieux et je demande des précisions :

En temps qu'éclaireurs, hommes et femmes de terrain ils font cet état-des-lieux :

"Presque tous, nous avons connu l’opération Sentinelle. Nous y avons vu de nos yeux les banlieues abandonnées, les accommodements avec la délinquance. Nous avons subi les tentatives d’instrumentalisation de plusieurs communautés religieuses, pour qui la France ne signifie rien -rien qu’un objet de sarcasmes, de mépris voire de haine." (entre autres affirmations, alors je demande où sont les faits ?)

La prudence m'enjoins de demander des preuves car il ne fait aucun doute que Monsieur Pascal Praud et sa meute, si prompts à aboyer au moindre bruissement du vent dans les voiles des filles et à traquer les poils de barbes qui dépassent que je m'étonne que nous n'ayons pas droit à l'info en continue 24h/24h pendant des semaines, comme ce fut le cas lors des attentats de Charlie ... Si effectivement : "[ ... ] la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement." ?

Mais vous me faîtes peur à décharger votre responsabilité sur les civils :

"Ce n’est peut-être pas à des militaires de dire cela, arguerez-vous. Bien au contraire : parce que nous sommes apolitiques dans nos appréciations de situation, c’est un constat professionnel que nous livrons. Car cette déchéance, nous l’avons vue dans bien des pays en crise. Elle précède l’effondrement. Elle annonce le chaos et la violence, et contrairement à ce que vous affirmez ici où là, ce chaos et cette violence ne viendront pas d’un « pronunciamento militaire » mais d’une insurrection civile."

Que fomentez-vous pour une fois arrivé.es à cette guerre civile vous lâchiez un "On vous l'avez bien dit" ? Et avoir l'alibi parfait pour entrer dans l'lard ?

Aussi si vous voulez garder votre honneur, respectez votre parole : "Parlez vrai et Franc ! Pour nous dévoiler ce qu'ils savent parfaitement" et qu'ils semblent vouloir cacher ; ce qui est le but avoué de cette tribune, non ? Car cela n'engage pas seulement vos vies mais aussi les nôtres, celles des habitants de ce beau pays que nous aussi nous aimons tant et dont nous sommes nombreux à nous désespérer de voir sombrer ; dans la misère économique et celles culturelles d'Hanouna, des Ch'tis VS les Marseillais à Acapulco, des musées fermés, des rayons des Loisirs Créatifs bandés comme comme des scènes de crimes alors que les bonbons sont en accès libres à hauteur d'enfants, est-ce que les tronçonneuses sont en vente-libre pour le massacre annoncé - votre chronique ? (Aux Arbres Citoyens ! et caetera ...) ; par la main-mise sur ses richesses, par les capitalistes via le bébé-banquier-éborgneur et dont nous refusons la conclusion : "La Guerre Civile". C'est dit !

Because ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.