La Nuit ...

... je M'man.

À la faveur de l'obscurité

La Lune

Oeil de la Nuit

M'épie, elle traque

Et voit les M'man-Songes

En moi

Le tout ?

Qu'elle ne m'épile !

L'hiver arrive ...

Ça tient chaud ...

Pour mes virées nocturnes

Quand je lui hurle mon dépit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.