Avec le temps

On n'aime plus

Trop de choses

On ne veux plus

On ne peut plus

On s'évanouie

Et c'est très bien

Inutile de lutter

Face à trop de méfaits

Qui vous défait

On aime plus.

Assoyez-vous

Sur le bord

De la rivière

Vous verrez passer

Un cadavre.

Et si vous preniez

Un peu de recul ?

Ah non pas possible

Toujours en pleine face

C'est qu'ils visent bien

Les salauds.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.