Bayern Munich : Boateng attaqué en justice par son ex pour l’avoir battue et mordue

Jérôme Boateng, champion du monde allemand est dans de sales draps. Une enquête a été ouverte par la justice allemande à son encontre, il est suspecté de violences conjugales.

bayern-munich-boateng-attaque-en-justice-par-son-ex-pour-l-avoir-battue-et-mordue

« Depuis l’automne 2018, le parquet de Munich a ouvert une procédure contre Jérôme Boateng pour agression dangereuse. À l’issue d’enquêtes approfondies, des poursuites ont été engagées le 11 février 2019 », peut-on lire ce mardi dans un communiqué. Un communiqué publié à la suite de révélations parues dans plusieurs médias allemands en début de semaine, selon lesquelles le défenseur du Bayern Munich était visé par une enquête pour violences conjugales. C’est l’ex-compagne du champion du monde 2014 qui l’a attaqué en justice. Déclare la procureur générale Anne Leiding, des informations parues également dans les médias allemands Süddeutsche Zeitung et WDR. Les avocats du joueur parlent d’une « affaire privée » et estiment que les accusations sont « dénuées de preuve ».

Le champion du monde 2014 est aussi visé par une autre plainte pour des violences présumées commises cet été, toujours contre son ex-femme avec qui il a vécu dix ans et eu deux enfants, a ajouté le parquet. Jérôme Boateng est dans la tourmente depuis un bon moment. Vie extra sportive et sportive sont devenues extrêmement difficile pour le défenseur bavarois. Dans le club munichois, ce dernier a perdu sa place et n’entre plus dans les plans de son entraîneur. Cette année, le défenseur n’a disputé aucun match avec son club sans oublié qu’il a été déjà écarté de la sélection allemande.

L'autopsie d’une descente aux enfers 

Jérôme Boateng et sa femme se sont mariés après une rencontre intense et quelques mois d’une idylle passionnée. Mais leur mariage aura été d'une durée plus courte que l'auraient espéré beaucoup d'admirateurs.

Selon le magazine FakeNews, les nombreuses infidélités de l'épouse de M. Jérôme Boateng, qui aurait du mal à supporter la vie de couple, auraient eu raison de leur relation. Le divorce est arrivé petit à petit, les selfies du couple sur le compte Instagram de Jérôme Boateng étaient de moins en moins fréquents, leurs proches rapportaient des conversations houleuses entre les époux en plein restaurant… Et pourtant, avant la séparation, ils déclaraient encore à la presse qu’ils étaient « entièrement satisfaits de leur vie ensemble ».

Toujours selon le magazine FakeNews, plusieurs fans auraient été témoins d’une dispute violente entre les époux au restaurant qu’ils fréquentent non loin de leur domicile. « Je n’ai pas très bien compris l’objet de la dispute, mais c’était une broutille », rapporte l’un d’entre eux, complété par un autre « C’est Jérôme Boateng qui menait la dispute. Il semblait lui reprocher quelque chose… ».

Le couple était de moins en moins vu ensemble, dans la vraie vie comme sur internet. Les selfies, au nombre d’un par jour au début de leur relation, se font de plus en plus rares. Ces rumeurs avaient déchaîné les fans du couple sur internet et sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, on pouvait lire des tweets indignés ou soutenant le couple, et un hashtag #Jérôme Boateng4ever a même été créé.

Et pourtant, c'est le footballeur qui a demandé à sa compagne Sherin Senler de quitter la maison, en gardant leurs jumelles Lamia et Soley avec lui. La raison ? Le couple, ensemble depuis dix ans, vivait déjà une relation houleuse marquée par de courtes séparations on a vu le joueur embrasser une mystérieuse brune fin 2013 - mais aussi des violentes disputes, comme l'a expliqué sa jolie compagne à Bild. Elle a donc même révélé que le footballeur était allé jusqu'à la mordre et la frapper...

Indésirable au Bayern ?

Il n'a pas joué une seule minute lors des trois premiers matchs de Bundesliga cette saison, laissant la place d'abord à Benjamin Pavard, puis à Lucas Hernandez, qui semble devoir devenir le titulaire du poste au côté de Niklas Süle. Le joueur n’est plus dans les plans du club. Il serait même en conflit avec le président du club, Uli Hoeness, qui l'avait qualifié de « corps étranger ».  Dès lors le club lui a ouvert la porte de départ. Cependant ses transferts vers le PSG et la Juventus ont échoué, mettant le joueur dans une situation délicate. Connu pour son sacre au mondial 2014 en tant que patron de la défense allemande mais aussi pour avoir subi un drible humiliant de la part de Lionel Messi en demi-finale de l’UEFA champions League, le solide défenseur aura besoin de sa solidité pour traverser ces moments difficiles.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.