OGC Nice : Licencié par Nice, le jeune Fadiga se justifie

C’est une histoire de vol qui secoue la Ligue 1 et le club niçois. Arrivé cet été sur la Côte d’Azur, Kasper Dolberg s’est fait dérober sa montre de luxe au sein du vestiaire niçois. D’une valeur de 70.000 euros. L’attaquant danois a décidé de porter plainte contre X.

licencie-par-nice-apres-avoir-vole-la-montre-de-son-coequipier-le-jeune-fadiga-se-justifie

Mais quelques jours plus tard son voleur a été identifié. Il s’agit de Lamine Diaby-Fadiga (18 ans, 6 apparitions en Ligue 1 et international tricolore U16, U17 et U18). Le joueur formé au club s’est fait bourreau de son partenaire de vestiaire.

Le jeune attaquant Lamine Diaby-Fadiga a tenté d'expliquer son geste sur les réseaux sociaux. Tout en présentant ses excuses, l'international U18 dit avoir agi « par jalousie », car il se sentait « déconsidéré ». Dans son texte, le joueur, passé par l'équipe de France U18, présente d'abord ses excuses à tout l'environnement azuréen. « J’aimerais avant toute chose présenter mes excuses aux supporters et amoureux du Gym, écrit-il. Beaucoup m’ont soutenu et accompagné avec bienveillance depuis mes débuts en professionnel, moi le jeune de la région arrivé au club à l’âge de 14 ans. Leurs réactions sont à la hauteur de la déception qu’ils ressentent certainement vis-à-vis de moi et je leur dois des explications. Lamine Diaby-Fadiga évoque les blessures et un carton rouge qui l’ont éloigné des terrains et qui seraient à l’origine de son immense frustration. « Certes je n’ai que 18 ans mais mon âge n’excuse en rien ma faute », explique celui qui présente ses excuses envers les supporters, le club et son coéquipier.

Jalousie, frustration et déconsidération comme motif du vol

Et c'est là que vient la partie intéressante. Implicitement, et un peu maladroitement, Diaby-Fadiga présente son geste comme une sorte d'appel à l'aide. « J’ai porté fièrement le maillot du club de mon enfance la saison passée en Ligue 1. Je me suis malheureusement blessé durant plusieurs mois et mon retour à la compétition a de nouveau été repoussé suite à un carton rouge reçu dans un match avec l’équipe U19. Cela m’a affecté mentalement et ma situation d’échec contrastait avec la réussite et l’aura de Kasper, mon coéquipier. Je m’en suis pris à lui sans aucune raison, peut-être un peu par jalousie. Plutôt que de me battre sur le terrain pour lui faire concurrence, j’ai agi lâchement envers lui. » Et Diaby-Fadiga de le dire plus clairement : « Mon acte n’était pas guidé par l’appât du gain mais par le dépit, la frustration et le sentiment d’être déconsidéré. »

L'attaquant, qui précise ensuite avoir déjà dédommagé Dolberg, comme il s'en était engagé, finit par évoquer l'avenir, en ayant une pensée pour sa victime. « Je lui souhaite beaucoup de réussite à l’OGC Nice et dans sa carrière. Peut-être nous recroiserons-nous un jour sur les terrains et que cette affaire ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Désormais, je quitte le club dans lequel j’ai toujours voulu réussir et m’épanouir, ce qui est pour moi la plus grande des punitions. Je remercie tous ceux qui ont cru en moi. J’espère leur prouver un jour qu’ils ont eu raison et que je vaux mieux que cela. Ma rédemption passera par le terrain et je veux désormais me consacrer à ma passion, le football. »

l’OGC Nice s’est séparé de Lamine Diaby Fadiga, a communiqué le club niçois. Suite au vol de la montre de Kasper Dolberg, intervenu au sein du vestiaire de l’équipe professionnelle, et suite aux aveux du joueur, le club a pris la décision de rompre le contrat de l’attaquant de 18 ans. Une rupture à effet immédiat.

« Au-delà de toute considération sportive et financière, l’OGC Nice ne peut se permettre d’accepter de tels comportements et de passer outre une telle faute. Il en va de sa crédibilité, de la confiance qui unit tous ses salariés et, plus largement, tous les membres de la famille rouge et noir. »

Le joueur va se relancer au Paris FC

Lamine Diaby-Fadiga ne connaîtra pas le chômage pour autant. Comme attendu, le jeune attaquant de 18 ans s’est engagé ce mercredi pour quatre ans en faveur du Paris FC. Le club de la Capitale a décidé de tendre la main à l’international français U18, et enregistre du même coup son deuxième renfort offensif en une semaine, après la signature de Jérémy Ménez. « Cette erreur de jeunesse n’efface en rien ses qualités humaines et son intégrité. Au cours des discussions, le joueur a affiché l’envie de se racheter en se montrant irréprochable sur et en dehors du terrain », explique le manager général du PFC, Pierre Dréossi.

Tout juste arrivé au Paris FC après son licenciement de l'OGC Nice, le jeune Lamine Diaby Fadiga vient d'apprendre qu'il serait suspendu pour les sept prochaines rencontres. Peu connu du grand public, le jeune Lamine Diaby Fadiga est entré récemment dans la lumière pour une bien triste affaire : il s'est rendu coupable du vol de la montre de son (ex) coéquipier Kasper Dolberg, d'une valeur de 70 000 euros.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.