Coupe du Monde 2022 : le PNF aurait ouvert une information judiciaire

Selon une information de Mediapart, le Parquet national financier (PNF) vient d'ouvrir une information judiciaire pour « corruption active et passive » dans l'affaire de l'attribution de l'organisatoin de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Michel Platini devra donc peut-être revenir devant les juges pour les besoins de cette enquête. On se souvient que l'ancien numéro 10 de l'équipe de France avait été interrogé dans les conditions de la garde en vue au sujet de la même attribution de l'organisation de la coupe du monde de football 2022 au Qatar. Au terme de cet interrogatoire, Michel Platini avait été relâché.

Lors du vote qui avait conduit au choix du Qatar pour le Mondial 2022, Michel Platini a-t-il été influencé pour voter en faveur de l'émirat ? Ce sera à l'enquête de l'établir. Derrière l'attibution de la Coupe du monde au Qatar, on peut également voir la volonté d'internationaliser encore plus le football. Car jamais aucun pays de cette région du monde n'a organisé une compétition de football aussi prestigieuse.

Les complotistes rejetteront peut-être cet argument. Il n'en reste pas moins que la FIFA manifeste depuis longtemps le désir d'exporter la Coupe du monde hors de ses régions "naturelles" : l'Europe et l'Amérique du Sud. On se souvient ainsi de l'organisation de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis ou celle de la Coupe du monde 2002 au Japon et en Corée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.