Racisme: Un supporter de Tottenham lance une peau de banane à Aubameyang

Le football est l’un des sports les plus populaires dans le monde et les supporters perdent parfois leur sang-froid pour plusieurs raisons, notamment la perte d’un match de derby, leur équipe concédant un but de dernière minute ou parfois la destitution de leur joueur préféré.

Le football est l’un des sports les plus populaires dans le monde et les supporters perdent parfois leur sang-froid pour plusieurs raisons, notamment la perte d’un match de derby, leur équipe concédant un but de dernière minute ou parfois la destitution de leur joueur préféré.

Un incident similaire s'est produit pendant le match entre deux des meilleurs clubs en Angleterre, Arsenal et Tottenham Hotspur.  

Un supporter de Tottenham a été interpelé dimanche dans le derby du nord de Londres pour avoir jeté une peau de banane sur le terrain après Pierre-Emerick Aubameyang qui avait donné l’avantage à Arsenal.

Ce type de comportement reflète la passion et l'émotion des fans liés à ce sport. Mais dans ce scénario particulier, le choix de ce supporter n’était certainement pas acceptable.

Les Gunners ont gagné sur un score de 4-2 lors de cet important rassemblement à l'Emirates Stadium. La police métropolitaine a peu de temps après affirmé que sept arrestations avaient été effectuées.

Press Association Sport comprend que l'une de ces arrestations a eu lieu après qu’une peau de banane ait été lancée pendant qu'Aubameyang célébrait un but marqué en face des fans de Tottenham.

Aubameyang avait ouvert le score avant qu'une tête d’Eric Dier et un tir au but d’Harry Kane ne laissât les Spurs l’emporter à la mi-temps.

L’attaquant Gabonais inscrira un but de plus, Arsenal bouclant la mise au point par Alexandre Lacazette et Lucas Torreira.

La détresse ne se limitait pas qu’aux tribunes, car les deux échauffourées des joueurs devaient être isolées après l’égalisation de Dier.

Le milieu de terrain anglais a célébré son but en mettant son doigt à la bouche. Stephan Lichtsteiner, remplaçant d'Arsenal, a répondu avec indignation au signal et l'arbitre Mike Dean a donné à Dier un carton jaune.

Le coach de Tottenham, Mauricio Pochettino, a continué à faire le tour de la ligne de touche pour aider à calmer les échauffourées, Dier un peu plus tard sauvegardant ses propres activités dans l'épisode.

"J'avais le dos tourné à tout, donc je ne doute pas vraiment de ce qui s'est passé", a-t-il déclaré à propos de l’échauffourée".

"En tout cas, c’est du football. C’est un derby. Le football, c’est une sensation et je ne vois pas comment je pourrais obtenir un carton jaune dans cette situation".

"Cela m’étourdit que si vous enlevez le sentiment du football que vous écraserez la diversion pour tout le monde".

"L'arbitre a déclaré qu'il m'avait donné le carton jaune, car c'est à cause de moi que tout a commencé".

"Dans l’éventualité où vous le regarderiez, nous observons, je ne quitte pas le terrain à tout moment et une partie de leurs joueurs qui sont sur le siège vient vers nous".

"Leurs joueurs se sont dirigés vers nous. Je n'ai pas la moindre idée de son problème. En tout cas, cela ne fait aucune différence. Ce n'est pas à cause de cela que nous avons perdu."

De la même manière, il y a eu six arrestations pour infraction à la requête ouverte, dont deux au moins sont acceptées comme des supporters d'Arsenal qui ont allumé des cartouches de fumée pendant le match.

En dehors de l’entraîneur de Tottenham Pochettino, le président de l'UEFA, a également partagé son point de vue sur cet incident et l'a qualifié de "catastrophe". Voici ce qu'il a déclaré: "Nous devons faire plus et faire davantage pour le combattre, nous excellons dans les clubs, mais cela ne suffit pas."  

"Nous devons éduquer les jeunes, mais quand vous voyez un événement comme celui-là, c'est une catastrophe si vous me le demandez."

Plusieurs personnes d'origines différentes ont exprimé leurs points de vue sur l'incident embarrassant comme suit:

"Un tel comportement est totalement inacceptable et le supporter en question se verra imposer une interdiction", a déclaré un porte-parole de Tottenham à propos de l'incident de la peau de banane.

Une déclaration de la Première Ligue Anglaise a déclaré: "Les comportements discriminatoires n’ont pas leur place dans le football ni dans la société en général. "

"La police et la Football Association enquêtent à juste titre et la Première Ligue soutiendra toutes les actions qu'elle jugera nécessaires."

Ian Wright, ancien membre d’Arsenal de BBC Sports, a également exprimé son point de vue sur la question. L'ancien attaquant de l'Arsenal a déclaré: "J'ai joué contre les Spurs et j'ai été victime d'abus, mais cela n'a jamais été racial"  

"Maintenant, les Spurs doivent s’en occuper, car un idiot a agi de la sorte. C’est non seulement embarrassé pour les Spurs, mais aussi pour la Première Ligue, car elle a fait le tour du monde.

"C'est vraiment dommage de voir."

Un porte-parole des Spurs a déclaré que le fan qui avait lancé la peau de banane serait banni, Kick It Out, une organisation caritative anti-discrimination, réclamant une interdiction à vie.

"Nous condamnons cette action et accueillons favorablement l'enquête", a déclaré Kick It Out.

"Nos derniers chiffres montrent que les incidents racistes sont à la hausse et que le lancer de la peau de banane lors du derby du nord de Londres doivent être considérés dans ce contexte."

Selon la police, trois hommes ont été libérés sous caution pour comparaître devant le tribunal de Highbury Corner mardi 18 décembre, tandis que l'autre a été mis en liberté sous caution pour comparaître devant le même tribunal le lundi 31 décembre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.