Messi suspendu trois mois

Lors de la dernière Copa America organisé au Brésil, la star argentine a laissé entendre que l'équipe représentant le pays hôte avait été avantagé par l'arbitrage. Ces propos ont été tenu après une expulsion contre le Chili. Sans doute choqué par cette expulsion rarissime (Lionel Messi ne reçoit pratiquement jamais de cartou rouge), le génie argentin avait exprimé sa déception à travers des critiques.

Il est vrai que les équipes des pays hôtes sont souvent avantagés par leur statut. Il n'est pas rare de voir de telles équipes faire de beau parcours lors des compétiitons organisées par leur pays. Mais cela tient plus au soutien qu'elles reçoivent de la part des spectateurs et du grand public que d'un arbitrage partial, même si parfois les arbitres peuvent se laisser influencer.

D'après l'AFP, Lionel Messi a été suspendu trois mois suite aux propos critiques qu'il a formulés. Pendant ces trois mois, il ne pourra donc pas porter les couleurs de la sélection nationale. Mais, que les fans de la "pulga" se rassurent, il pourra dès 2020 participer aux qualifications pour le Mondial 2022.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.