Le racisme dans le monde du football

Le racisme n'épargne pas le monde du football. Paul Pogba, le milieu de terrain de Manchester United, en a fait l'amère expérience lors d'une rencontre entre son club et Wolverhampton. Lors de ce match, le joueur français n'est pas parvenu à marquer sur un pénalty, ce qui a déclenché l'ire de certains supporters mancuniens sur les réseaux sociaux. Pire, certains messages concernant Paul Pogba faisaient preuve d'un racisme flagrant puisqu'ils faisaient allusion à sa couleur de peau.

Le club de Manchester United a bien sûr déploré ces manifestations de haine et exprimé son souhait de sanctionner ceux qui se sont rendus coupables de ces emportements. On peut saluer cette initiative du club. Trop souvent, les autorités concernées se contentent de simples messages de désapprobation, alors qu'il faudrait sans doute aller plus loin et punir.

Mais, plus généralement, les autorités nationales doivent elles aussi s'emparer du problème. En Italie, on a récement lancé une campagne de sensibilisation. On peut saluer cette initiative. Sans généraliser et pointer du doigt le monde du football dans son ensemble. Le racisme est une réalité qu'il faut combattre, mais la majorité des joueurs, des clubs et des supporters partagent des valeurs antiracistes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.