Insultes homophobes de Patrice Evra envers le PSG : la guerre continue

Le mercredi 6 Mars n’est pas reconnu seulement qu’en tant que date d’élimination du Paris Saint-Germain par Manchester United en Ligue de Champions. Elle marque également le début de la guerre froide entre Patrice Evra, ancien capitaine des bleus et le club de la capitale. Cette fois, l’ancien joueur de Manchester United et de Monaco est allé trop loin.

insultes-homophobes-de-patrice-evra-envers-le-psg-la-guerre-continue-entre-l-ancien-capitaine-de

Patrice Evra s’est de nouveau fait remarquer par une vidéo gênante diffusée sur Snapchat.

L’ancien joueur de Manchester, âgé aujourd’hui de 37 ans, apparaît dans une voiture aux côtés de plusieurs proches. « Ici c’est Manchester ! (…) » dit-il d’abord en référence à sa manifestation de joie excessive dans la corbeille du Parc des Princes pendant PSG-Manchester United (1-3). Diffusée sur Instagram, la séquence lui avait valu une plainte du club parisien auprès de l’UEFA.

Puis, Patrice Evra s’emporte et dérape de nouveau, se montrant insultant à l’égard du club parisien. « Paris vous êtes des p.... », lance-t-il. Et de chambrer les supporters parisiens. « On a mis l’équipe D. Les petits qui ont joué, ils me nettoyaient mes chaussures. Ils n’ont même pas encore de sperme et vous êtes là, Paris, à faire des tapis rouge et tout ça, mais bande de baltringue. (…) ».

Indignés, de nombreux groupes d’internautes sont aussi montés au créneau. Et le joueur de foot a été la cible de beaucoup d’insultes et de critiques violentes. Par conséquent l’association Stop Homophobie a aussi réagi à ses propos.

De son côté, le club de la capitale n'a pas tardé à réagir, dans un communiqué, en condamnant « fermement les injures à caractère homophobe proférées par Patrice Evra contre le club, ses représentants et son ancien joueur, dans une vidéo diffusée (…) sur les réseaux sociaux » avant d’ajouter qu’il « soutiendra toute démarche initiée par ses partenaires associatifs, Rouge Direct, Sportitude-France, SOS Racisme ». Les propos ont profondément choqué au sein du club particulièrement attaché aux valeurs de respect et d’ouverture à l’autre.

La lutte contre l’homophobie et toutes les discriminations est au cœur de l’action et des valeurs du Paris Saint-Germain, qui est engagé depuis de longues années aux côtés du collectif Rouge direct (ex-Paris Foot Gay) pour combattre l’homophobie ainsi que Sportitude contre toutes formes de racisme. Le club a tenu à informer Manchester United des propos de leur ancien joueur, a conclu le club parisien. Ces nouveaux propos polémiques risquent de ne pas arranger la cote de popularité du joueur auprès des supporters parisiens. Y a-t-il une haine de l’ancien capitaine des bleus envers le PSG ? A cette question on pourrait répondre oui vu l’acharnement du joueur sur le club de la capitale et les joueurs du club.

En plus de célébrer la victoire de Manchester United. Le mercredi 6 mars au Parc des princes en criant : ici c’est Manchester. Il va également insulter Kylian Mbappé et à Jérôme Rothen avec qui il a joué à Monaco. Après avoir été critiqué par son ancien coéquipier Jérôme Rothen pour avoir fêté de façon trop exubérante la victoire inattendue de Manchester United, mercredi, en huitième de finale de la Ligue des champions contre le PSG, l'ancien capitaine des Bleus a répondu violemment au consultant de RMC, allant même jusqu'à le menacer physiquement. Dans sa dernière vidéo homophobe à l’encontre du club de la capitale, il n’a pas épargné ce dernier Il ajoutera : Rothen, je vais lui gifler sa mère ». Vu l’ampleur de la situation, L'ancien international français a posté une nouvelle vidéo pour calmer le jeu après ses dernières sorties.

« Je suis ici pour clarifier un énorme malentendu mais nous devons le fermer très vite », a déclaré Evra sur Twitter, après que le PSG ait fustigé sa dernière vidéo. « J'ai fait une vidéo, en plaisantant, en ami, et les médias français, ils le prennent, parce que j'utilise le mot "pédé", et ils le traduisent, comme si j'étais contre les homosexuels.

Je ne suis pas homophobe parce que vous savez qui je suis, je suis M. ‘I love this game’. J'aime tout le monde. Si j'ai offensé ou blessé quelqu'un, je m'excuse, mais ce n'est pas mon intention, ils [les médias français] essaient simplement de me rabaisser.

Je défends l'égalité, vous devez être libre, quoi que vous fassiez dans la vie, je ne jugerais jamais personne, ma mère m'a élevé et m'a éduqué de cette façon, et vous savez quoi ? Seul Dieu peut me juger », Evra a ensuite porté son attention sur les médias français.

« Nous devrions être ensemble, unis, pour rendre le monde meilleur. Alors s'il vous plaît, arrêtez cette négativité, parce que vous ne m'arrêterez jamais, d'accord ? C’est un message massif pour les médias français car ils déforment toujours mes propos. Vous savez les gars, je ne joue plus avec l'équipe nationale, alors qu'est-ce qui ne va pas avec vous ? Votre vie est-elle si ennuyeuse ? ».

Grand amateur des réseaux sociaux où il se met régulièrement en scène, l’ancien joueur de Monaco est un habitué des insultes par médias interposés ou réseaux sociaux. Il avait ainsi moqué Lilian Thuram, Rolland Courbis, Luis Fernandez, Bixente Lizarazu, Pierre Ménès ou Christophe Dugarry. La fin de la carrière de joueur d'Evra a été marquée par un coup de pied sur un de ses propres supporters, en marge d'un match de Ligue Europa avec Marseille. Ce dérapage avait mis fin à son aventure avec l'OM. Avec cette nouvelle vidéo à l’encontre du club de la capitale, il n’y a pas d’amour entre le PSG et Patrice Evra.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.