Fifagate : Jeffrey Webb obtient un ajournement

Jeffrey Webb est l’ancien président de la Concacaf, la branche de la FIFA qui s'occupe de l’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes. A ce titre, il devait se voir attribuer une sentence par la justice américaine  le 10 septembre. Mais, selon un information du journal Le Monde, cette sentence aurait été ajournée. 

C'est là un nouveau rebondissement dans l'affaire du Fifagate, ce scandale de corruption qui éclabousse toute la fédération internationale de football. De nombreuses têtes sont déjà tombées dans cette affaire. A commencer par celle de Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA, qui a dû quitter ses fonctions.

Ce scandale révèle les liens étroits entre le football et l'argent. Devenu sport planétaire archi-médiatisé, le football représente des enjeux financiers colossaux. Pour obtenir le droit d'organiser telle ou telle compétition, certains Etats sont prêts à toutes les pratiques, et certains officiels sont prêts à toutes les compromissions. On se prend parfois à rêver au temps où le foot n'était qu'un jeu et un sport amateur...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.