Crédit immobilier : des taux historiquement bas, pourquoi ?

Les taux immobiliers n'arrêtent pas de baisser : Pourquoi ? Cette tendance va-t-elle se maintenir ? Est-ce le moment d'emprunter ?

Les media le disent et le répètent, les taux d’emprunt, que ce soit pour un prêt immobilier ou un crédit à la consommation, n’ont jamais été aussi bas. Et c’est vrai que, depuis 2015, ils sont en baisse permanente jusqu’à descendre en dessous des 1% en 2018.      

Pour vous donner une idée : il y a 10 ans, en février 2008, pour un emprunt sur 15 ans, le taux immobilier moyen était de 4,60%. En février 2018, il était de 1,40%. Une baisse importante qui, depuis 2017, a permis aux ménages français d’emprunter ou de renégocier leurs prêts à des taux très attractifs.

istock-865663644-1

Mais pourquoi les taux d’intérêt ont-ils autant baissé ?

Une décision de la Banque Centrale Européenne

Cette baisse historique des taux d'intérêt s’explique en grande partie par la baisse du taux Euribor voulu par la BCE (Banque Centrale Européenne). L’Euribor est le taux auquel les banques se prêtent de l’argent entre elles à court terme et auquel sont rémunérés les dépôts dans les caisses de la Banque Européenne. Ce taux devenu négatif, il est préférable pour les banques de prêter davantage aux entreprises et aux particuliers, même à des taux faibles, plutôt que prêter de l’argent à d’autres banques ou laisser leurs réserves à la BCE.

Une tendance baissière qui se maintient

La question qui se pose maintenant est : les taux de crédit consentis aux emprunteurs vont-ils continuer de baisser ou, au contraire, repartir à la hausse ?     

Le contexte actuel et les indices de référence montrent que les taux devraient rester bas début 2019. Il n’y a pas de raison qu’ils augmentent significativement et devraient rester, toutes durées d’emprunt confondues, sous la barre des 2%.

En revanche, les banques se trouvant à la limite de leur seuil de rentabilité, il est peu probable que les taux d’emprunt continuent de baisser.

C’est le moment d’emprunter !

C’est donc clairement le moment d’emprunter pour concrétiser votre projet immobilier. Et si les taux d’emprunt sont exceptionnellement bas, il faut aussi savoir que la législation s’est significativement assouplie ces dernières années pour faciliter les prêts immobiliers. Notamment la législation autour de l’assurance de prêt immobilier.

Cette assurance emprunteur non obligatoire mais généralement exigée par les organismes prêteurs peut aujourd’hui être souscrite auprès de l’organisme de son choix (et pas forcément celui chez qui vous avez contracté votre emprunt) et renégocier tous les ans avec la possibilité de changer d’assureur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.