Ismael Chapelle
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 janv. 2019

Crédit immobilier : des taux historiquement bas, pourquoi ?

Les taux immobiliers n'arrêtent pas de baisser : Pourquoi ? Cette tendance va-t-elle se maintenir ? Est-ce le moment d'emprunter ?

Ismael Chapelle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les media le disent et le répètent, les taux d’emprunt, que ce soit pour un prêt immobilier ou un crédit à la consommation, n’ont jamais été aussi bas. Et c’est vrai que, depuis 2015, ils sont en baisse permanente jusqu’à descendre en dessous des 1% en 2018.      

Pour vous donner une idée : il y a 10 ans, en février 2008, pour un emprunt sur 15 ans, le taux immobilier moyen était de 4,60%. En février 2018, il était de 1,40%. Une baisse importante qui, depuis 2017, a permis aux ménages français d’emprunter ou de renégocier leurs prêts à des taux très attractifs.

Mais pourquoi les taux d’intérêt ont-ils autant baissé ?

Une décision de la Banque Centrale Européenne

Cette baisse historique des taux d'intérêt s’explique en grande partie par la baisse du taux Euribor voulu par la BCE (Banque Centrale Européenne). L’Euribor est le taux auquel les banques se prêtent de l’argent entre elles à court terme et auquel sont rémunérés les dépôts dans les caisses de la Banque Européenne. Ce taux devenu négatif, il est préférable pour les banques de prêter davantage aux entreprises et aux particuliers, même à des taux faibles, plutôt que prêter de l’argent à d’autres banques ou laisser leurs réserves à la BCE.

Une tendance baissière qui se maintient

La question qui se pose maintenant est : les taux de crédit consentis aux emprunteurs vont-ils continuer de baisser ou, au contraire, repartir à la hausse ?     

Le contexte actuel et les indices de référence montrent que les taux devraient rester bas début 2019. Il n’y a pas de raison qu’ils augmentent significativement et devraient rester, toutes durées d’emprunt confondues, sous la barre des 2%.

En revanche, les banques se trouvant à la limite de leur seuil de rentabilité, il est peu probable que les taux d’emprunt continuent de baisser.

C’est le moment d’emprunter !

C’est donc clairement le moment d’emprunter pour concrétiser votre projet immobilier. Et si les taux d’emprunt sont exceptionnellement bas, il faut aussi savoir que la législation s’est significativement assouplie ces dernières années pour faciliter les prêts immobiliers. Notamment la législation autour de l’assurance de prêt immobilier.

Cette assurance emprunteur non obligatoire mais généralement exigée par les organismes prêteurs peut aujourd’hui être souscrite auprès de l’organisme de son choix (et pas forcément celui chez qui vous avez contracté votre emprunt) et renégocier tous les ans avec la possibilité de changer d’assureur.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal — Libertés publiques
« Une gestion exclusivement policière de la crise sanitaire »
« La logique aurait voulu que les autorités adoptent une approche sanitaire et sociale » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, pointe la professeure de droit public Diane Roman, qui regrette que, « désormais, tout se résolve en termes de mesures policières ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin