Frédéric Lefebvre sera-t-il déchu de sa nationalité ?

Communiqué de presse des Jeunes Verts :

 

Frédéric Lefebvre sera-t-il déchu de sa nationalité ?

 

En tenant des propos xénophobes Frédéric Lefebvre a enfreint la loi, pour une énième fois. Potentiel délinquant récidiviste, sera-t-il déchu de sa nationalité ?

 

Hier, sur Europe 1, le porte-parole de l’UMP a indiqué que "la question des étrangers" était un "problème majeur" en France et qu’il y a "des liens entre la délinquance et l’immigration". Ces propos hautement condamnables, sous-entendant qu'une personne étrangère est potentiellement délinquante, relèvent de la xénophobie. Après la condamnation de Brice Hortefeux pour propos racistes, Frédéric Lefebvre pourrait donc également l'être. De plus, si ses autres injures xénophobes sont reconnues (sur les sans-papiers, la Turquie, les Rroms...), M. Lefebvre pourrait devenir un délinquant récidiviste.

 

Dans ce cas, si la loi sur la déchéance de nationalité récemment proposée par Nicolas Sarkozy est finalement mise en place, et si elle est élargie, Frédéric Lefebvre pourrait-il être déchu de sa nationalité ? Serait-il condamné pour polygamie avec le FN et l'UMP ? Devrait-il porter un bracelet électronique ?

 

Les Jeunes Verts, inquiets et scandalisés, aussi bien par les propos de M. Lefebvre que par les conséquences des actes de M. Sarkozy, demandent au gouvernement et à l'UMP des éclaircissements immédiats.

 

Les Jeunes Verts

 

2008-04-05-autocollant-fac-verte.jpgbrochure_p1.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.