Dictature sanitaire dans les hôpitaux

Je suis infirmier au centre psychothérapique de Nancy depuis 21 ans , représentant  CGT

Depuis 48 heures nous sommes informés que des filtrages de patients se dérouleront à l'entrée de l'hôpital ainsi que sur des structures ambulatoires pour vérifier les pass sanitaires de nos patients . Cela à partir du 09/08/2021 , puis ce sera au tour des soignants à partir du 30/09. 

La direction disposera d'agents de sécurité privés pour réaliser cette opération . 

D'autres établissements sur la région sont concernés comme le CHRU de Nancy , le CH de Toul , sur Dieuze etc ... 

Pour note établissement de santé mental il est a se demander qui est le plus fou . Ne pas permettre à nos patients qui souffrent de pathologies mentales est un aberration très dangereuse . La liberté de se faire soigner est tout simplement bafouée . Notre syndicat a demandé expressément un CHSCT extraordinaire , a envoyé une interpellation aux médecins, et engage des actions auprès des élus , de la presse locale .Après l'effroi et une sorte de torpeur , nous luttons contre ces concepts liberticides inhumains et tout simplement nauséabonds au relans totalitaires. 

Je suis accessible pour de plus amples informations . 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.