Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

285 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 déc. 2021

OH MICRON, SI TU SAVAIS !

Petite fantaisie autour d'une paronymie pas très riche  - contrairement au virus Elyséen - qui ne fera guère avancer la science, tout au plus faire sourire l'assistance. Et comme c'est gratuit....

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'avais envie aujourd'hui de parler encore de choses sérieuses. Et de belles choses. Plenel qui a délivré aux jeunes amis de la Primaire populaire un message d'une grande splendeur, aux antipodes des discours minables d'un autre journaliste qui se rêve président mais n'a hélas, ni la même classe, ni surtout la même humanité. Ce sera pour demain sans doute. Aussi, l'engagement de Bernard Lavilliers, l'un des derniers géants de la scène qui milite encore. De la récupération politique permanente du communiquant de l'Élysée avec Joséphine Baker, sa dernière prise d'état d'urgence, confinée au Panthéon. Et puis des métavers à vous  glacer le sang. Quelques nouvelles injustices flagrantes. Et puis, et puis, et puis...
Seulement vous êtes taquins et je vous sens badin. Envie de vous amuser par ces premiers grands froids et ces nouvelles moroses qu'il ne tient qu'à vous, pourtant, de ne plus aller glaner sur la télé des actionnaires de la pensée unique. Je suis toujours interloqué de voir mes proches (famille et ami) traîner devant TF1, BFM ou autres, ni meilleurs ni pires !
Donc vous êtes contents, Didier, Francis, Michel, Danielle ? Je vais vous en faire une petite sur l'arrivée d'Omicron, le dernier variant de la célèbre COVID. Oui, Omicron si tu savais... comme tu nous emmerdes ! Car après avoir péniblement résisté au Delta d'assaut, vous allez voir que les moins de 65 ans, les jeunes de mon espèce en somme, vont devoir y passer aussi à la piquouse obligatoire. C'est devenu une manie constitutionnelle que Saint-Emmanuel-les mains-jointes écrira probablement dans la bible républicaine si vous le réélisez : à chaque variant, sa dosette. D'autant que si Pfizer leur refile un petit bakchich par injection, y a vraiment pas à tortiller...
De quoi peut-on rire encore avec cette boule hérissée de piqûres, qui fait trembler la planète et terrorise la plupart de nos compatriotes, capables d'aller se foutre sur la gueule devant les vaccinodromes pour être injectés les premiers ? Que dans ce dossier, l'Afrique du sud est plus avancée que sur l'égalité des races. Ainsi, alors que la France n'a pas été foutue d'avoir son propre variant - pas plus d'ailleurs qu'un vaccin, ce qui pour une fois semble cohérent - les Sud-Af ont pris deux tours d'avance, puisque avant Omicron ils avaient déjà mis au point le variant Beta. Ouais, c'est pas élogieux non plus !
Bon et puisque vous m'avez convoqué pour que je vous la fasse la blague sur la paronymie entre Omicron et 0... celui dont je me refuse à écrire le nom, la voilà. Lui qui a déjà fait inscrire son nom sur les maillots de rugby et sur les bandeaux déroulants des stades, réussit à encore trouver le moyen de faire parler de lui. Ce qui serait très drôle c'est qu'alors qu'il compte sur la trouille généralisée provoquée par la pandémie pour être reconduit sur le trône et dans un fauteuil, il soit obligé de reconfiner, au nom d'Omicron, par exemple quelques semaines avant le mois d'avril. Pas sûr alors que le virus délicatement entretenu par la macronie pour effrayer les bonnes gens,  ne se retourne pas finalement contre elle.
Et pour faire simple à défaut de faire léger, j'aimerais autant que le prochain variant présidentiel s'appelle Omilenchon, ou même par défaut Obirtrand...
______________________


Ma copine Danielle qui n'est pas une fantaisie stylistique près, m'a envoyé ceci :
J'avais un Zemmour qui était bon à rien,
J'ai deux Zemmour mais j'en ai pas besoin...
Comprenne qui pourra !  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Salaires
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot