Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

310 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 janv. 2022

DIS-MOI QUI TU PRÉFÈRES...

Trente ans durant j'ai parcouru d'un œil distrait autant que désabusé, le classement des personnalités préférées des Français. C'est le vieux marronnier que secoue chaque année à l'approche des fêtes, le très droitier Journal du dimanche du petit Lagardère, mais dont Sarkozy est (ré)actionnaire et Saint-Emmanuel-les-mains-jointes le petit chouchou.

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'avais sans doute tort d'envisager que les Français étaient différents et qu'ils ne pouvaient  se laisser manipuler par des sondages à ce point grossiers, avant d'être affinés en mode comestible. Ingurgitable

Je me souviens il y a trente ans, le préféré c'était Jean-Jacques Goldman. Il y avait certes un bon signal. C'est que quarante ans après le régime de Vichy, nos concitoyens tournaient joliment la page de l'antisémitisme. Cela ne pouvait s'expliquer qu'ainsi puisqu'à part ça, le musicien grand amateur de plagiat et de recyclage de vieilles chambres à air, était petit, chauve, pas jojo. Quant à sa voix de crécelle et ses mélodies pour midinettes stéréotypées, n'en parlons pas ! Et il ne vit même plus en France (peur du fisc peut-être, ça au moins... c'est légitime !). Vous vous rendez-compte tout de même ! Il y a trente ans, Jean-Jacques Goldman "préféré des Français" ! Non mais je vous jure…Tandis que maintenant, leur héros, c'est sûrement d'un autre niveau...

Mais au fait, qui est-ce ? Jean-Jacques Goldman ! Ah ben ça alors ! Vous êtes sûr ? Ce serait pas un bug informatique par hasard ? Non, non, me confirme-t-on. Peut-être un bug cérébral ou psychiatrique, mais on a beau recouper les sources c'est effectivement toujours le vieux JJGo qui marche seul devant. Envole-moi ! cymbalise le champion des champions et on l'envole. C'est beau.

Dans les mêmes années, je me souviens parce que c'était une énormité de taille, la seconde personnalité chérie, c'était Mimie Mathy ! Depuis qu'on ne les montre plus au cirque - et c'est bien la moindre des évolutions humaines de nos sociétés - , les gens de petite taille qu'on appelait alors des nains - non mais quelle horreur ! - agrémentent régulièrement les émissions de variétés. Sorti de l'imagination perverse des producteurs de Fort-Boyard, Passe-Partout s'en est donc nettement moins bien tiré que la cabotine des Enfoirés. Il faut dire que Mimie compensait en omniprésence sur TF1, sa taille modeste. Joséphine, ange gardien, veillait sur les foyers de la France profonde, mais alors très profonde, qui le lui rendit bien.

Yannick Noah oscillait en dansant de la deuxième à la troisième marche ; ambiance de la brousse. Depuis que le grand black avait avec les dents, écarté Wilander de Roland-Garros, il était devenu à la fois l'idole fantasmatique des jeunes filles concupiscentes et des gros beaufs sur canapé. Mais enfin cette petite odeur de joint sur le podium rendait l'ensemble plutôt frivole. Et puis attention, j'y reviens, les Français prenaient un tournant spectaculaire, presque un 360, en plaçant un juif, une infirme et un noir sur leur piédestal. Ces niouses et Zmour ne sévissaient pas encore...

Depuis que le classement est divisé suivant les sexes, si nous n'avons toujours pas changé de disque concernant les messieurs, l'idéal féminin s'est nettement normalisé. Voici Sophie Marceau. Ne mettant jamais les pieds dans les salles obscures, voire interlopes, j'ignore évidemment qu'il s'agit d'une actrice. Mais je lui reconnais la grandeur d'âme d'avoir su montrer un sein gracieusement en gravissant les marches du Festival de Cannes. Vous me direz que cela ne date pas d'hier, oui peut-être mais n'empêche que depuis c'est elle, la préférée. Na ! et même néné !

Quoi d'autre ? Ah oui ! Omar Sy. Il parait qu'il est drôle. En tout cas c'est vrai qu'il rit fort. Pour les quotas c'est tout bon, car sur ces entrefaites on a perdu Noah dans un grand nuage de fumée blanche. Douillet a été remplacé par Riner. A priori il faut un gros judoka dans la liste, je comprends rien à leur règlement ! On remarque aussi la disparition de Belmondo qui y figurait pourtant  depuis cinquante ans...

Et puis si, je sais bien que vous m'attendiez à la station spatiale la plus proche. Thomas Pesquet. Mais oui il y est. Moi aussi c'est mon préféré !!! Et son apparition est météorique. Dès la première année il vient amerrir au pied de Goldman. A la place de JJ je me méfierais. Le photographe volant en gravité, peut tout aussi bien le décaniller après trente ans en apesanteur dans le cerveau spécial des Français. Surtout que ce pourrait bien être l'année du voyageur atmosphérique.

Grand explorateur de l'inutile, spécialisé dans les sourires niais et sur commande, certains le pressentent déjà en tête du comité de soutien de la mission Jupiter 2. Avant que de poursuivre 2022 à la conquête d'un ministère cossu et sur mesure : la recherche ou des nouvelles technologies. Mais ayant alerté sa seigneurie élyséenne de quelques défaillances de la couche d'ozone observées alors qu'il faisait des ronds dans l'espace, l'Écologie ne serait pas davantage usurpée...

Voyez, presque rien n'a changé depuis la disparition de l'abbé Pierre et de sœur Emmanuelle, les pionniers de la préférence annuelle de nos compatriotes. Sauf que ces palmarès de nazes me mettaient jadis hors de moi. Je touchais du doigt la bêtise crasse de mes congénères et lorsque je le sentais, j'en perdais connaissance. Maintenant que j'en ai bien pris toute la démesure et que je m'en fous totalement et bien j'attends ce palmarès avec gourmandise. Parce qu'il y a toujours matière à de franches rigolades...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz