Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

310 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 déc. 2021

CHILI COMME CHEZ NOUS...

Depuis hier, je me sens vachement Chili concerné. Aucun rapport avec ces haricots rouges à la viande, immangeables tellement que c'est relevé. Je dis ça pour ceux qui ne pensent qu'à bouffer.

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ayant définitivement abandonné cette obsession très française consistant à ne jamais regarder plus loin que le nombril de son coq, j'aime aller voir un peu ce qui se passe à travers le vaste monde. Et cela s'avère assez vertueux car, contrairement aux beaufs qui ont toujours un billet d'avion en poche ou en projet, je ne bouge guère de mon jardin. S'intéresser aux autres, au monde qui nous entoure, ce n'est pas s'entasser dans les aérogares, pourrir le ciel et aller faire chier les gens sur leurs terres. C'est prendre de leur nouvelle, s'en soucier, militer pour leur bien être et au besoin, s'y rendre non pour les photographier mais pour les aider. Cela s'appelle de l'humanisme, puisque nous sommes jusqu'à preuve du contraire sortis du même trou et finirons tous aussi et autant que nous sommes, dans le même trou.

Pour le moment, entre la Biélorussie, l'Ukraine, la Chine, le Soudan et le Yémen, regarder ailleurs ce n'est pas véritablement se rincer l'œil. C'est se l'essuyer et même l'autre tant il fait triste un peu partout sur la planète. Alors tu parles que l'élection de Gabriel Boric à la tête du Chili, je me la repasse en boucle. Tout d'abord et  s'il faut bien admettre que la mode consiste à élire de jeunes cons à la tête des états, ce Boric-là n'est nullement joueur de tennis, même s'il exact que ses parents sont Croates. Je ne sais même pas s'il est seulement classé 15 ! Enfin notez bien qu'il vient d'écrabouiller Saint-Emmanuel-les-mains-jointes en étant élu à la présidence alors qu'il n'a que 35 ans. Ce qui je vous l'accorde, ne constitue ni un exploit ni surtout une garantie de compétences et donc, de longévité... politique. Car il va falloir tout de même que cet étudiant, leader syndicaliste, après avoir fédéré la gauche, soit capable de gouverner et tenir le pays, ce qui est sensiblement autre chose.

Ce qui reste essentiel c'est que Gaby - vous permettez que je l'appelle Gaby ? - ait réussi à renverser la situation et inversé le sens d'un vent mauvais qui approchait les côtes de l'océan Pacifique. C'est que trente-cinq ans après la destitution de Pinochet, le dictateur sanguinaire installé et soutenu par les Etats-Unis, un certain José Antonia Kast, avocat d'extrême-droite, apparaissait il y a quelques semaines encore comme le grand favori de ce scrutin. Ce renversement démontre que le peuple chilien n'a ni perdu la mémoire ni sa conscience.

D'autant que Boric ne promet pas spécialement du sang et des larmes, si ce n'est à cette petite caste d'ultra-privilégiés qui va devoir apprendre à partager. Partisan d'un passage à un Etat-providence, il s'est prononcé pour la remise en cause des privatisations effectuées sous la dictature militaire, l'augmentation des impôts pour les plus riches afin d'effectuer une meilleure répartition, ainsi que la garantie d'une retraite minimum pour tous... Pas sûr que les marchés financiers ne fassent pas un peu la grimace et n'entendent pas le lui faire payer. Pas sûr non plus que les lobbies catholiques vivent très bien le droit à l'avortement et la reconnaissance des LGBT. Ainsi va le monde. Il régresse, il évolue et lorsqu'il évolue... champagne !

Je ne vous quitterai pas jusqu'aux premiers jours de 2022 (grande année de chambardement, j'en suis sûr !) sans avoir insisté sur l'exemplarité Chilienne. Plus de trente ans après le départ de Pinochet, de grandes manifestations de rue ont obtenu la mise en place d'une assemblée constituante dans le but de moderniser et d'humaniser la constitution. C'est exactement ce qui est nécessaire, indispensable, urgent chez nous, lorsqu'on voit plus de soixante ans après de Gaulle - pour qui elle avait été écrite -, ce que nous en avons fait avec un Jupitre à l'Elysée.

Et si vous aviez suivi un tant soi peu ces élections édifiantes, vous auriez su aussi que le vainqueur de cette élection, Gaby Boric donc, avait été préalablement désigné par une primaire de la gauche. Et malgré son appartenance au mouvement le plus radical, cela ne l'a donc pas empêché de recueillir 56 % des voix du pays au second tour. C'est évidemment la démonstration que face à la diversité des droites, une candidature unitaire peut tout aussi bien faire triompher le camp des humanistes. Et pas qu'au Chili !  Pâques en France aussi....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON