intégration dans une école de Mantoue (Italie)

Elle s'appelle Grazia, elle habite Mantoue, une si jolie ville célèbre pour ses fresques de Mantegna, elle a 55 ans et est professeur dans un grand  établissemnt public de sa ville qui accueille 800 élèves dont 48% sont des migrants qui représentent upays d'accueilne vingtaine d'ethnies: Brésiliens, Colombiens, , tunisiens,  marocains, albanais , argentins, Ukrainiens, Russes, Moldaves,roumains, Ghanéens, nigeriens, Keniotes, sud Africains, indiens, chinois, yemenites etc....Elle m'a raconté avec enthousiasme:

" - On m'en a confié une quinzaine , une heure par semaine, car non catholiques, il fallait faciliter leur intégration.

L'INTEGRATION

ATTENTION, POUR MOI L'INTÉGRATION NE SIGNIFIE PAS IMITATION

Intégrer ne signifie pas singer les coutumes du pays d'accueil. Je hais les gens qui déclare un migrant "intégré" parce qu'il mange des spaghetti comme nous, s'habille comme nous, est supporter de notre équipe de foot, ou utilise les mêmes gros mots , les mêmes insultes que nous...Je ne veux pas en faire des clones de l'italien moyen.

Intégrer, c'est CONNAITRE,APPRENDRE, ECOUTER

Comment peut -on s'intégrer si personne ne vous écoute jamais? Si vos vêtements et votre religion vous marginalisent.

Intégrer, c'es  accepter avec curiosité (Et jamais avec compassion) et donner de la valeur au parcours, souvent incroyable, de ces jeunes, reconnaître leur courage et leurs souffrances.

Trop d'Italiens ont perdu la mémoire et sont ignorants d'un passé pas si lointain. Nous aussi nous avons été migrants, nous avons créé "Little Italy", nous aussi nous avons pué la misère, nous avons exporté Mafia et délinquance....Et pourtant....

Donc à mes élèves, je dis: voilà, nous sommes comme ça, voici nos habitudes, notre culture, notre alimentation, nos familles, nos distractions,notre passé, notre mode de vie. Et vous? Racontez moi....Je les écoute avec respect. Puis je conclus : Je suis comme cela, tu m'acceptes comme je suis, et moi je t'accepte comme tu es . Si tu n'es pas d'accord tu peux t'en aller.L'intégration, ce n'est pas retirer, supprimer, c'est AJOUTER, j'apprends à te connaitre, tu apprends a me connaître et nous devenons plus riches tous.Nous nous sommes écoutés et compris. Tu me respectes, je te respecte et nous progressons ensemble.

Prochain message: Comment j'ai appris à  connaître mes élèves "Arc en ciel ".

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.