La France de 2021

Cette pandémie fait apparaître des discours des plus abjects. Nos « experts »nous expliquent que « notre jeunesse se sacrifie pour sauver les vieux… », que « nous allons détruire toute une génération pour protéger les seniors… », « c’est à cause d’eux (les plus âgés) que la jeunesse est confinée… ». Mais quel sacrifice les vieux demandent-t-ils aux jeunes?

 

La France de 2021

La France « Liberté, égalité, fraternité » quelle belle devise, devise que nos gouvernants, nos experts, nos « leaders d’opinion » s ‘appliquent à déchiqueter et à vider de toute substance.
Liberté : de croire ou pas croire, de penser, de s’exprimer ( tant que nous ne contrarions pas le dogme officiel).
Egalité : entre les sexes, les races, les chances, mais pas entre les générations.
Fraternité : entre les peuples, les sexes, mais pas entre les jeunes et les vieux.

Cette pandémie fait apparaître des discours des plus abjects. Nos « experts »nous expliquent que « notre jeunesse se sacrifie pour sauver les vieux… », que « nous allons détruire toute une génération pour protéger les seniors… », « c’est à cause d’eux (les plus âgés) que la jeunesse est confinée… ».
Mais quel sacrifice les vieux demandent-t-ils aux jeunes? De se confiner pendant quelques mois sans possibilité de faire la fête? Et en quoi le confinement est la faute des plus âgés?Leur confinement, surtout pour les résidents d’EHPAD, est infiniment plus contraignant, avec pour finalité de sortir les pieds devant! D’ailleurs avons nous poser la question au résidents des EHPADs pour avoir leur opinion? A savoir si eux ils préféraient être confinés ou non confinés avec la possibilité de voir leur famille et amis contre le risque d’attraper et peut être mourrir du virus?

Le confinement (si je ne me trompe pas) a été voulu par notre gouvernement sous recommandations d’un corps d’experts en médecine et épidémiologie pour empêcher la transmission du virus dans la population de façon incontrôlée, pour ne pas saturer les hôpitaux. Ici on parle de la population non d’une partie de la population, si non la recommandation aurait été de ne confiner que les populations à risque.

Revenons au sacrifice, ces seniors qui « sacrifie » notre jeunesse, certains d’entre eux ont connu les vrais sacrifices, les camps de concentration, la deuxième guerre mondiale, d’autres ont vu leur famille, leurs proches, leurs amis donner l’ultime sacrifice sur les plages de normandie et ailleurs. Et pourquoi ? pour permettre à cette jeunesse de vivre en liberté!

Que proposent ces experts éclairés, tel M. Gaspard Koenig qui ose poser la question « est-il contraire à la raison de préférer l’apéro à la survie de nos anciens, et si oui pourquoi? »
Veut-on revenir au temps des Scythes où la jeunesse guerrière fut célébrée au point de laisser mourir les vieux et infirmes dans l’indifférence générale ?
Même si au nom de la sacro-sainte liberté d’expression un individu peut aborder ce scénario digne d’un « Meilleur des mondes » que font nos médias « éclairés » qui abondent avec ferveur dans le même sens?
Quelle est cette xénophobie qui veut traiter nos vieux en étrangers indésirables?
Où est la liberté de vieillir en dignité ?Où est l’égalité de traitement et d’accès au soins? Ou se trouvent la fraternité et la solidarité intergénérationnelles ?
Certes la France sera toujours la France, mais elle ne sera plus libre, ni égalitaire, ni fraternelle.

Graham Mitchell

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.