Zemmour l'imposteur

Le délinquant multirécidiviste Éric Zemmour pourrait donc se présenter aux élections présidentielles ! Au fond, biais journalistique, il est juste victime de l'obsession médiatique sur l'immigration. Et l'histoire est mauvaise conseillère quand on l'instrumentalise.

Le journal Le Monde de février dernier signalait qu'« Éric Zemmour, poursuivi pour contestation de crime contre l'humanité, a été relaxé. Il avait dit, lors d'un débat avec Bernard-Henri Lévy sur CNews en 2019, que le maréchal Pétain avait 'sauvé les juifs français'. » Les parties civiles considéraient ce jugement comme incompréhensible et contradictoire. Le tribunal s'est peut-être identifié aux juges de l'époque concernée par biais logiciste et historiciste (en jouant sur les mots et sur le contexte). Le consensus historique actuel n'est normalement pas de cet avis.

Contrairement à ce dont on l'accuse, Zemmour n'est pas forcément raciste ou antisémite, ou pas directement, comme certains le croient. Il me semble plutôt que ses idées et sa production intellectuelle repose sur un aveuglement issu du culte du roman national français. Les intellectuels ont tort de le considérer comme un ignorant, d'autant que ses auditeurs peuvent constater son érudition et sa culture historique. J'ai mentionné ailleurs que cette conception selon laquelle les adversaires...................

Lire la suite sur Exergue : Zemmour l'imposteur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.