GOUVERNEMENT DE DROITE ET, PAS DE GAUCHE

Pas de surprises donc, dans la nomination du gouvernement Philippe et pour un président se disant de droite et de gauche...

Avec un Premier Ministre LR, les familles politiques représentées dans ce gouvernement sont toutes issues du Modem, de LR et du PS. Et principalement par des chefs d'entreprises pour représenter la soit-disant société civile...

La véritable opposition devra donc bien se constituer à Gauche, ce qui, avant les législatives, donne le ton sur les enjeux de ce scrutin. Il n'est désormais plus temps de godiller ! Les pauvres, les retraité-e-s, les salarié-e-s et les personnes au chômage, seront donc bien la cible de toutes les attaques pour les 1800 prochains jours.

L'ultime chance d'éviter ce carnage annoncé, c'est d'imposer une cohabitation à Macron, en plaçant la seule force de Gauche en capacité d'y parvenir : La France Insoumise !

Le croche-patte à cette nouvelle offensive ultralibérale, devra se faire les 11 et 18 juin prochain !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.