Pourquoi avons-nous une presse aussi minable?

Soyons clairs : Mediapart ne fait pas partie du lot de la "presse minable" que j'entends dénoncer ici ...

Néanmoins le problème de la presse dans notre pays (est-ce mieux ailleurs?) et sa "minabilité" est posé. Le dernier exemple en date en est cet invraisemblable anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République.

 

Ce 22 Avril, nous avons eu droit à une sorte de tir groupé sur cette thématique dénuée du plus élémentaire fondement. Ce 22 Avril, donc, serait le premier anniversaire de l'élection du susdit citoyen à la susdite fonction magistrale! On se frotte les yeux ...

 

Certes, j'ai, comme beaucoup, la mémoire courte. Elle n'est tout de même pas du niveau de celle d'un poisson rouge (quelques dizièmes de seconde à ce qu'il parait ...)!

 

N'en déplaise à mes éventuels contradicteurs, Nicolas Sarkozy n'a pas été élu le 22 Avril 2007 mais bien le 7 Mai de la même année. Je crois même me souvenir (sait-on jamais!) qu'il n'a pris ses fonctions qu'une dizaine de jours plus tard ...

 

Alors, pourquoi? Pourquoi ce matraquage médiatique sur ce sujet historiquement FAUX? On se le demande ...

 

Dans la même veine, combien de fois (par jour ...!) entend-t-on l'expression "le Chef de l'Etat"? Je n'envisage nullement de perdre mon temps à les compter. Je me limiterai seulement à dire, sans risque d'erreur, "plusieurs fois".

 

Pourtant, j'ai beau lire et relire la Constitution de la République : je ne vois écrit nulle part dans ce texte fondamental (et il l'est même si on n'en approuve pas le contenu!) l'expression "Chef de l'Etat" mais seulement l'expression "Président de la République".

 

Ayant eu la possibilité de faire quelques études et ayant marqué mon intérêt pour l'Histoire, je me souviens même malgrè mon age certain (peut-être à cause de lui d'ailleurs!) que le dernier chef de l'Etat que la France a connu s'appelait Pétain, Philippe de son prénom.

 

Questions : Sommes nous toujours en République? La presse est-elle devenue pétainiste?

 

A la première, je réponds "Oui!" Car, enfin, si nous n'étions pas ou plus en République, ça se saurait! La presse n'est toute de même pas le seul vecteur de l'information ... Le bouche à oreille, ça existe encore.

 

Reste la deuxième question! Là, j'avoue ne pas pouvoir répondre ... Les journalistes de Médiapart pourront-ils m'aider?

 

Je me risque à une explication qui vaut ce qu'elle vaut : la "presse", ce n'est pas du tout ce que l'on croit, à savoir une industrie où l'on imprime du papier au moyen d'une presse; c'est tout simplement une machine destinée à pressurer les objets qui se trouvent dessous! Ou bien encore un meuble (mais oui!) dans lequel on range des objets qui se trouvent ainsi "pressés" par leur empilement les uns sur les autres. Mais qui sont-ils ces objets? Sont-ce les sujets du souverain? Ou bien les sujets de mécontentements?

 

Si vous pouviez éclairer la Lanterne ... ça m'aiderait bien. Ne vous précipitez pas! Je ne suis pas pressé ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.