Jacques Van Rillaer

Professeur émérite d'université (Psychologie)

Louvain-la-Neuve - Belgique

Sa biographie
Professeur émérite de psychologie à l’université de Louvain (Louvain-la-Neuve) et à l’université Saint-Louis (Bruxelles). Parallèlement à ma fonction d’enseignement, j’ai pratiqué la psychothérapie, d’abord la psychanalyse (didactique de 1965 à 1969 ; pratique de 1969 à 1979), ensuite les thérapies comportementales et cognitives (depuis début 1980 jusqu’à aujourd’hui). Auteur et co-auteur d’une dizaine d’ouvrages, notamment « L’agressivité humaine. Approche psychanalytique » (Mardaga, 1975), « Les illusions de la psychanalyse » (Mardaga, 1981), « Psychologie de la vie quotidienne » (Odile Jacob, 2003 ; En Odile Jacob Poches, 2017), « Le livre noir de la psychanalyse » (Les Arènes, 2005), « Les nouveaux psys » (Les Arènes, 2008), « L’accompagnement psychologique des enfants malades » (Odile Jacob, 2012), « La nouvelle gestion de soi » (Mardaga, 2012) J’ai conservé un site de l’université de Louvain, où je place des documents sur la psychologie, la psychothérapie, la gestion de soi, la psychanalyse, l’esprit critique : https://moodleucl.uclouvain.be/course/view.php?id=9996 (cliquer sur “oui ”pour accepter le règlement) Soucieux de favoriser un scepticisme modéré, je publie régulièrement dans la revue « Science et pseudo-sciences ». La plupart des articles sont mis, après un certain délai, sur le site : www.pseudo-sciences.org
Son blog
22 abonnés Le blog de Jacques Van Rillaer
Voir tous
  • Roland Barthes : suiveur de Freud et de Lacan

    Par
    Roland Barthes est un écrivain du XXe siècle, un des principaux représentants de la Nouvelle critique. Il a été adulé, mais tout autant ridiculisé pour son style pédant et ses interprétations rocambolesques. Le présent texte, largement inspiré du dernier ouvrage de René Pommier sur Barthes, examine plus particulièrement les décodages de style freudien et lacanien.
  • “Impostures intellectuelles” de Sokal et Bricmont : 20e anniversaire

    Par
    En 1994, Alan Sokal envoie, à une revue représentative du postmodernisme, un article composé de citations d’auteurs postmodernes et de quelques énoncés de physique complètement farfelus. L’article est publié comme tel. Trois ans plus tard, il publie avec Jean Bricmont un livre qui montre comment des postmodernes usent de notions de mathématique et de physique incompréhensibles pour bluffer.
  • Du danger de croire la Bible

    Par
    Des chrétiens continuent à prendre à la lettre ce qui est écrit dans la Bible. Un exemple est la lecture littérale des paroles du Christ affirmant que les serpents ne peuvent tuer « ceux qui auront cru en lui ». Plusieurs décès réfutent la validité de cette prédiction. Il est intéressant de voir comment des croyants continuent à croire malgré la réfutation de cette affirmation.
  • Une découverte de Maître Jacques Lacan : “Il n’y a pas de rapport sexuel”

    Par
    « Il n’y a pas de rapport sexuel » est un dogme du lacanisme. C’est par ailleurs une illustration de ce que l’on peut appeler « l’effet Humpty-Dumpty ».
  • Raphaël Enthoven : la pensée paranoïde d’un freudolâtre

    Par
    Raphaël Enthoven voit, dans la modification d’une phrase de la prière “Notre Père”, un message subliminal d’islamophobie