Nos tripes sont notre meilleur médecin !

Comment, dès la naissance, on détruit la flore intestinale (microbiote) des enfants.

Notre docteur intestin est notre principale  barrière immunitaire, or elle est mise à mal dès la naissance par les césariennes souvent de confort - le nouveau né doit prélever son futur microbiote dans le vagin de sa mère, en passant par les voies naturelles,  (*) or on lui sert les microbes de la salle d'accouchement !- puis bousillée par notre alimentation même réputée saine ("Le paradoxe des plantes" de Gundry). 

Ajoutez  à cela la pratique dentaire désastreuse de réduction de la cavité buccale (suppression des dents de sagesse...) cause de tant de maux plus ou moins graves : la langue est coincée et bloque la respiration, d'où maladies, obésité, agitation, troubles de l'attention et agressivité des enfants,  ... ("L'incroyable pouvoir du souffle" de Stéphanie Brillant)

Vous êtes nombreux à applaudir des systèmes de santé, pardon de maladie, que vous ne connaissez ni ne maîtrisez. Et à traiter la moitié des français qui ont opté pour la médecine holistique et parmi ses outils la géniale homéopathie de "sectaires", et moi qui m'en porte si bien de "gourou". 

(*) les éléphanteaux vont chercher avec leur trompe la flore microbienne dans l'intestin de leur mère, au moment du sevrage. Voir les photos insolites  sur internet. Peu d'hôpitaux français pratiquent les "transplants fécaux" qui pourtant donnent des résultats remarquables contre alzheimer : il s'agit de "caca bio" fourni par des sujets au microbiote intestinal sain. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.