déni policier

Il faut avoir le courage d'assumer ses responsabilités

L'I.G.P.N.nie ,contre l'évidence, que de nombreuses et graves violences aient été perpétrées contre

des manifestants pacifiques."le bruit des chaussons couvre celui des bottes". Cette citation de

+l'autrichien Fritsch,stigmatise l'absence de réaction d'une partie du "bon peuple"

qui se refuse à voir que le Droit est bafoué,ce dont il risque bientot d'etre la

victime.Il n'est pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.        

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.