un peu d'air frais

un regard franc et coquin

En parcourant cette désespérante palissade qui cache les murs de la Mairie,(annexe),-le terme est laid, j'en conviens-de la ville où je vis,

je veux parler des "boucliers électoraux",j'ai remarqué dans les derniers numéros de cette série désespérante  une belle petite tete de

chien,présentant une liste en faveur des

droits des animaux.

Enfin!à coté de ces bobines congelées et archi-vues,quelque chose de gai,d'innocent(c'est surement le seul innocent de cette

parade).

Voila un espoir qui se réalisera ou non mais est bon enfant.Comme ce rouge -gorge qui chante chaque jour quand je passe à coté de lui,

tranchant sur les habituelles et trop humaines médisances du voisinage,véritables cages à poules de la calomnie.

Je dirai bien,alors que ce n'est pas de saison et terrriblement déplacé,"toutou Président"!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.