Blog suivi par 384 abonnés

Laïcité et regard critique sur la société

Professeur émérite de la chaire « Histoire et sociologie de la laïcité » à l’Ecole pratique des Hautes Etudes. Auteur notamment de deux « Que sais-je ? », La laïcité expliquée à M. Sarkozy (Albin Michel) et (avec M. Milot) Laïcités sans frontières (le Seuil).
  • Guerre et paix après le 13 novembre

    Par | 18 commentaires | 24 recommandés
    C’est toujours avec grande difficulté que l’on s’exprime face à des situations extrêmes comme celles que nous vivons aujourd’hui. On s’interroge : ne vaudrait-il pas mieux suspendre sa parole, non pour se réfugier dans un silence passif, mais pour opérer un réexamen minutieux, pour rechercher, encore plus profond, une certaine lucidité?
  • Laïcité et liberté d’expression

    Par | 116 commentaires | 27 recommandés
    Dans le cadre du Monde-Festival, j’ai participé dimanche à une table ronde dont le sujet était : « Laïcité, religions, liberté d’expression ». Trois personnes étaient annoncées au public. Mais nous étions en fait quatre : le dessinateur Riss, directeur de Charlie-hebdo, survivant du massacre du 7 janvier dernier, était également présent. Pour des raisons de sécurité, aucune publicité n’avait été faite sur sa participation.
  • L’enseignement moral et civique

    Par | 40 commentaires | 11 recommandés
    A un moment où le drame des migrants pose avec une redoutable acuité la question de l’articulation entre éthique et politique, la rentrée scolaire est marquée par le lancement du nouvel « enseignement moral et civique ». Même si la novation est moins grande qu’il n’y parait (cet enseignement en remplace d’autres), l’EMC peut représenter une opportunité à condition de ne pas concerner que les élèves, mais d’interroger l’ensemble de l’institution scolaire et la société dans son ensemble.
  • Une Note boomerang !

    Par | 4 commentaires | 7 recommandés
    Un passage de l’émission Boomerang de lundi dernier m’a fait réagir au quart de tour. Avant d’expliquer pourquoi je l’ai fait, je reconnais volontiers que j’ai manié le boomerang à mes dépens. 
  • Laïcité : de l’anti-islamisme comme abêtissement

    Par | 47 commentaires | 48 recommandés
    Hier matin, 25 mai, Kenzaburô Ôé, prix Nobel de littérature en 1994, était l’invité de l’émission Boomerang sur France-Inter. Augustin Trapenard, lui demande s’il n’est pas inquiet devant la possible destruction de la cité antique de Palmyre ? Fausse question tant la réponse est dictée d’avance.
  • Laïcité de la jupe : louange à toi Dame bêtise

    Par | 323 commentaires | 43 recommandés
  • RATP : l’enfer (laïc) est pavé de bonnes intentions

    Par | 27 commentaires | 13 recommandés
    Le refus de la RATP d’accepter que l’affiche annonçant le concert du groupe de chanteurs « Les prêtres » mentionne que ce concert s’effectue « au bénéfice des chrétiens d’Orient » serait un épiphénomène s’il n’était pas révélateur de la dérive globale de l’emploi du terme de « laïcité ».
  • Dix pistes sur la laïcité et l’école

    Par | 161 commentaires | 27 recommandés
    J’ai été auditionné hier, lundi 16 février, par la Commission d’enquête sénatoriale « Service public de l’éducation, repères républicains et difficulté des enseignants ». Je devais effectuer une présentation d’une dizaine de minutes, donnant des pistes sur la laïcité en France, et la manière dont l’école peut l’enseigner.
  • Voltaire... vous avez dit Voltaire

    Par | 14 commentaires | 14 recommandés
    Une très courte Note, vu mes problèmes de vision. Mais j’apprends que le Traité sur la tolérance écrit par Voltaire, en 1762, quand il prend (assez tardivement !) la défense des protestants persécutés (ce qui est alors, depuis plusieurs décennies incongru, dans le contexte européen de progression de la tolérance) est en rupture de stock. Les enseignants, notamment, se précipiteraient pour l’acheter et en faire l’objet d’une leçon auprès de leurs élèves.
  • Etre Charlie. Etre laïque.

    Par | 153 commentaires | 43 recommandés
    Après le temps de la sidération face à l’horreur, celui de la « fraternité ». Comme les autres personnes qui ont participé à la manifestation parisienne d’hier (et je suppose qu’il en fut de même ailleurs), j’ai été frappé par la force collective, l’unité dans la diversité qu’elle a représentée. Bien sûr, la présence de certains chefs d’Etats la marquait d’une certaine ambiguïté mais là n’était pas l’essentiel, loin de là.