Une certaine idée d'un festival du livre...

On a réfusé de m'accueillir au Festival du Livre de Nice en ma qualité d'auteur de « La Colère et le Courage » (plaidoyer contre la corruption, pour une République éthique) paru aux éditions Armand Colin.

Le Festival du Livre de Nice, organisé par la ville de Nice, s'est tenu du 17 au 19 septembre 2021. Il avait, cette année, pour thème : « Une certaine idée de la France ».

En ma qualité d'auteur de « La Colère et le Courage » (plaidoyer contre la corruption, pour une République éthique), paru le 15 janvier 2020 aux éditions Armand Colin, j'ai bien évidemment souhaité participer à ce festival qui se déroule dans ma ville...

J'ai reçu par mail cette réponse : « Votre livre datant de janvier 2020 il est maintenant trop ancien pour être présenter au Festival. En effet la règle que nous appliquons est maximum un an avant. »

D'une part, si cette règle existe vraiment, je pense qu'on aurait pu être un peu plus souple, cette année, puisque l'édition 2020 a été annulée à cause de la crise sanitaire.

D'autre part, force est de constater que cette règle s'applique surtout à moi. En effet, il n'y a pas eu de problème pour que Christian Estrosi puisse dédicacer, aujourd'hui, son dernier ouvrage pourtant paru le... 13 juin 2019 !

Heureusement, il existe des festivals du livre qui correspondent un peu plus à l'idée que l'on peut s'en faire... Je participerai ainsi au Festival du Livre de Mouans-Sartoux, les 1er, 2 et 3 octobre 2021, et à la 6e Rencontre annuelle des lanceurs d'alerte, les 12, 13 et 14 novembre 2021, à Paris.

Décidemment, nul n'est prophète en son pays.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.