Nice : qu'est-ce qui se trame ?

Il a été proposé au conseil municipal de Nice d'approuver la convention de maîtrise d'ouvrage unique pour la réalisation de l'axe 2 et de l'axe 3 de la trame verte ainsi que la création d'une piste cyclable bidirectionnelle. Au nom du groupe écologiste, Jean Marc Governatori a défendu une politique urbaine écologiste.

Il a été proposé au conseil municipal de Nice du 14 décembre 2020 d'approuver la convention de maîtrise d'ouvrage unique à intervenir avec la métropole Nice Côte d'Azur pour la réalisation de l'axe 2 et de l'axe 3 de la trame verte ainsi que la création d'une piste cyclable bidirectionnelle.

 Jean Marc Governatori est intervenu au nom du groupe écologiste :

Nous apprécions votre souhait de transformer ces trois axes pour « constituer un véritable projet d’écologie urbaine à l’échelle de la ville de Nice » comme vous le décrivez.

Cette trame verte est une bonne initiative, appelée de leurs vœux depuis de nombreuses années par les écologistes. Mieux vaut tard que jamais ! Enfin, vous décidez de planter ces arbres en pots, savamment installés lors de la campagne des municipales, qui gênent les cyclistes et sont un énième symbole de vos politiques de greenwashing.

Vous souhaitez créer la « ville jardin » pour induire de nouveaux usages et offrir une nouvelle qualité de vie. Il était temps ! Cependant, permettez-moi de vous rappeler ce qu’est un projet écologiste, alors que la métropole va entamer les travaux de création et d’aménagement des trottoirs, des pistes cyclables et de rénovation de l’éclairage public.

Créez de réels espaces verts, constitués d’espèces endémiques ! Faites de ces trames vertes des lieux d'agriculture urbaine, conviviaux et qui assurent un peu plus d’autonomie alimentaire. 30 000 Niçois vivent quotidiennement la crise alimentaire.

S'agissant des pistes cyclables, assurez nos concitoyens qu’elles seront continues, sécurisées et cohérentes et non tracées à la va vite. On connaît votre rapidité pour dégainer les pots de peinture et les tracés farfelus. Pour cela, les écologistes et bon nombre d’associations peuvent vous aider.

Enfin, je vous demande quelles mesures seront prises pour que ces trames vertes ne deviennent pas des décharges publiques comme l’état actuel de certaines zones le laissent craindre.

Nous votons pour cette délibération et restons bien sûr à votre disposition pour vous montrer le chemin réellement vert d’une politique urbaine écologiste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.