Les référents laïcité, ce sont les professeurs !

Le groupe écologiste de la ville de Nice est abasourdi par l'idée de Christian Estrosi de mettre des policiers en guise de référents laïcité, dans les écoles, collèges et lycées.

Dans un communiqué de presse en date du 19 octobre 2020, Christian Estrosi fait cette annonce : « J'ai proposé au Premier ministre la présence d'un policier dans les écoles, collèges et lycées qui pourrait être le référent laïcité. »

Le groupe écologiste de la ville de Nice est abasourdi par cette idée ! À l’instar de Samuel Paty, défenseur de la liberté d’expression, les référents laïcité ce sont les professeurs. 

Nous déplorons la volonté du Maire d’accroître le climat de tension, de surveillance, de suspicion. Comme d’habitude, la réponse du maire de Nice est le tout sécuritaire, alors qu’il s’agit ici d’éducation, de pédagogie, de communication, pour lesquelles nous faisons entièrement confiance aux professionnels du monde éducatif.

Ce sont les professeurs qui sont les hussards noirs de la République, et non les policiers. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.