Réaction aux résultat du premier tour du scrutin dans le canton de Nice-5

Voici la réaction de Françoise Assus-Juttner et de moi-même suite aux résultats du premier tour du scrutin des élections départementales du 20 juin 2021, dans le canton de Nice-5.

Voici la réaction de Françoise Assus-Juttner et de moi-même suite aux résultats du premier tour du scrutin des élections départementales du 20 juin 2021, dans le canton de Nice-5 :

Nous adressons nos plus vifs remerciements aux 2 132 électeurs (soit 24,74% des suffrages exprimés) qui ont fait le choix de la solidarité et de l’écologie, lors de ce premier tour. 

Malgré ce score, le fort taux d’abstention (68,86 %) ne nous permet pas de franchir la barre des 12,5 % des inscrits nécessaire pour nous maintenir au second tour (il aurait fallu une participation d’au moins 50,52 %). 

Notre campagne a été inaudible en raison de celle des régionales qui a focalisé l’attention et suscité beaucoup d’incompréhension, y compris dans notre camp. Notre binôme a néanmoins obtenu 8,12 % de plus que le score de la liste conduite par Jean-Laurent Félizia (qui obient 16,62 % dans le canton de Nice-5), ce qui montre que notre stratégie de large rassemblement des forces de gauche et des mouvements écologistes était la bonne.

Nous aboutissons, dans notre canton, à un résultat riche en paradoxes…

En s’abstenant, les électeurs mécontents ont objectivement favorisé les sortants… qui ont pourtant une part de responsabilité dans leur déception !

De même, les deux seuls binômes (celui de la majorité présidentielle et celui du rassemblement de la gauche et des écologistes) qui ont fait des propositions cohérentes avec les compétences du conseil départemental ont été éliminés. À l’inverse, le binôme de droite, qui s’est contenté de rappeler les projets de la municipalité, et le binôme du RN, qui a cherché à nationaliser le débat, ont été qualifiés pour le second tour de cette élection… départementale ! 

Quoi qu’il en soit, nous continuerons inlassablement à œuvrer pour réhabiliter la démocratie représentative qui est arrivée à un stade critique. 

Pour dimanche prochain, nous appelons à voter pour Franck Martin et Catherine Moreau.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.