Jean Claude Charbonnier dit CHABRIER

Chercheur enseignant : Orientaliste, musicologue, attaché à la Route de la Soie et à l'évolution récente des communautés, principalement chrétiennes

PARIS - FRANCE

Sa biographie
JEAN-CLAUDE Charbonnier dit CHABRIER, ancien petit résistant à l'envahisseur, bachelier avec 18/20 en français et se destinant à la médecine, sans argent pour l'été 1951, se retrouve sur un chantier en Yougoslavie. Il y découvre le « COCORICO »⃰ : Catholicisme Occident Collectivisme Orthodoxie Réforme Islam Communautarisme Orient. 1953-1957: avec Christiane-Ouméko Tchang-Harima qui vient de Chine et de Corée, voyages en 4 CV Renault : Suisse, Autriche, Italie, Yougoslavie, Bulgarie, Grèce, découverte en Turquie et Iran : grecs, roums, arméniens, syriaques catholiques et orthodoxes (Turabdin), chaldéens, assyriens. Docteur en médecine, il fait des remplacements, notamment à Saint-Laurent sur Sèvre où il étudie le populicide vendéen, péché de la République. Il voyagera aussi en Amérique,Maghreb,G-Britain, Eire,Scandinavie,Espagne,Portugal,Belgi-,Nederland,Luxembourg,Allemagne,Česko,Slovensko,Hongrie,Ruthénie,Pologne,Galicie,Bukovine,Roumanie,Moldavie,Ukraine,Bélarus,Russie,Uzbek-,Kazakh-,Tadjik-,Pak-istan,Inde,Chine. 1960-61 : Lauréat du rallye Danube-Gange en Ariane-Simca par les pays arabes (dont tous chrétiens) et l'Afghanistan, il réside en Iran et visite les chrétiens d'Ormia (quatre communautés) et la Transcaucasie (Géorgie, Arménie, Azerbaidjan) puis en Turquie, où il étudie les musiques orientales. Depuis lors, il fait un voyage à Noël et à Pâques en Europe de l'est et l'été en Orient, parfois jusqu'au Golfe ou à l'Asie cent. Par la répétition de ses missions itinérantes, il suit l'évolution des sociétés des Routes de la Soie et des aires polyethniques: Kosovo, Transylvanie, Haute-Mésopotamie (d'Urfa à Ormia), confins des cultures ottomane, turque, arabe, iranienne, etc. terre d'expansion musulmane kurde et de rétraction des chrétiens grecs, arméniens, syriaques, assyriens, chaldéens, etc. Ayant mis au point des méthodes d'analyse des musiques traditionnelles liées aux terres islamisées, il aboutit à la rémanence des musiques archaïques juives et chrétiennes d'Edesse à l'Iran. A ce parcours envié, il joint des études aux Langues orientales: hongrois, russe, persan, arabe, (auditeur), turc (T.B.), deux doctorats en musicologie en Sorbonne, des recherches au CNRS (élu D.R.), une centaine d'études de terrain, 80.000 photos, 500 vidéos, documents. Editeur d'arabesques-anthologie phonographique du Récital Oriental, il est lauréat des Académies du Disque français et Charles Cros. Il a créé le C.H.R.I.S.T.O.S : Centre pour l'Histoire, la Recherche, l'Illustration, la Sauvegarde des Traditions de l'Orient Spirituel. Il synthétise son témoignage direct et illustré 1951-2016 dans Chrétientés violentées, témoignage unique d'un orientaliste chevronné sur les communautés d'Est et d'Orient.
  • 5 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 2 favoris
  • 1 contact

Ses favoris