Luchini ou "le petit maître corrigé" par un journaliste

Il n'est pas toujours affable, le comédien chouchou des médias. Vexé par la remarque moqueuse d'un journaliste, il aurait pu donner à entendre cette fable méconnue "Contre ceux qui ont le goût difficile " mais il a préféré un marivaudage fielleux. Une faute de goût au pays de La Fontaine

Luchini, c'est pas ma tasse de thé. Un côté "bon client" , l'air prétentieux et satisfait qu'il affiche me l'ont rendu insupportable. Là, il rabroue un journaliste qui se permet de lui faire une observation et quitte les lieux, offensé d'un tel crime de lese-majesté. Maitre Fabrice aurait pu donner la fable "Contre ceux qui ont le goût difficile ", méconnue mais adaptée à la situation. La Fontaine y reconnaît que s'il admire la poésie, il est loin d'égaler les plus grands. Il a préféré mériter le surnom de "Fabrice d'El Dingo".

J'aimerais dédier ce bricolage sans rimes ni alexandrins au Phénix des médias. 

"Maître Média sur une estrade perchée, tenait en ses pattes un micro allumé.

Maître Fabrice par l'audience alléché, s'empressa fable en bouche et sourire infatué. 

"Hé ! bonjour, Monsieur du Média, que vous êtes poli, que vous semblez idiot,  

Vous écouterez bien une autre fois, cette fable déclamée.

A l'écoute de ces mots, le pisse-copie se sent comme giflé   

Et montre son courroux, interpellant le Maître

Qui ouvre un large bec pour dire son mépris à l'insolent journaleux.  

Maître Fabrice, tourna les talons,

Jurant mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus

À honorer de sa présence, une assemblée de plumitifs même pas flatteurs." 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.