Privatisations, l'annonce faite aux cocus

Mon premier sentiment, c'est la colère. Le suivant,également. Ainsi, pour compenser les cadeaux aux entreprises, la politique fiscale, la fraude et l'optimisation, les irresponsables qui nous gouvernent, s'aventurent une fois de plus des privatisations que, dans un passé récent, ils ont mené avec les insuccès que l'on sait.

Comment perdre un pognon de dingue avec les privatisations. Adressez-vous à la maison Macron et Lemaire, ils ont expérimenté pour vous. Autoroutes, Alstom, aéroport de Toulouse, que des succès menés avec un amateurisme et une incompétence coupables. Quiconque aurait connu de telles "réussites" dans son travail aurait démissionné ou aurait été viré sur le champ. Dans certains pays, ils auraient été traduits en justice pour "négligence". Pas en France. Au contraire, ils remettent le couvert et notamment avec une entreprise rentable, ADP. Ca promet. Faut dire qu'à défaut d'être justifié, le discours est martelé, réduire la dette. Après avoir vidé les caisses de l'état avec les cadeaux faits aux entreprises et les yeux mi-clos sur les escroqueries des copains, il faut trouver du fric. Or, le premier étudiant de gestion venu vous le confirmera, se séparer des actifs fragilise les entreprises. Nos béotiens ont-ils une botte secrète ? Peut-être ma reconnaissance des mastodontes qui achèteront les "bijoux de famille". Ensuite, que restera-t-il ? Une dette, avec des intérêts qui augmenteront puisque moins d'actifs. Il faudra moins de ce social qui coûte si cher. On privatisera alors le peu qui reste encore des aides sociales et des salaires différés. Tout au privé qui ne gère d'ailleurs souvent pas mieux que le public. En attendant que dire à Macron la science et à Lemaire le ravi ? Commencez par rembourser les sommes que nous avons perdues à cause de votre négligence, de votre amateurisme, d'avoir voulu appliquer l'idéologie libérale. Et partez, foutez le camp, disparaissez. J'ai entendu qu'il y aurait des places disponibles sur l'Aquarius, un navire de croisière en partance pour la Lybie. Encore faudra-t-il qu'on vous accepte dans ce pays. Dernière minute : le gouvernement taïwanais devrait diminuer de vingt pour cent les pensions des militaires retraités, à compter de début juillet, pour cause de productivité en baisse. Cachez les journaux, dès fois que Macron y lise l'info. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.