Profitant de la pandémie, la Chine menace Taïwan

Pendant que la planète est occupée par un virus, la République Populaire de Chine en profite pour pénétrer dans l'espace aérien taïwanais d'une façon plus importante que précédemment. Le risque d'une guerre n'est pas à exclure..

La République Populaire de Chine n'a jamais reconnu l'existence de la République de Chine depuis sa proclamation d'indépendance en 1949. Cette situation qui donne régulièrement lieu à des tensions entre ces deux états et plus largement dans la région. Chine Continentale contre Taïwan. Pékin cherche à faire revenir ce voisin soutenu par les USA dans le giron de ce qui est pour lui la vraie et la seule Chine. Par la diplomatie puisqu'en 1971, elle réussit à récupérer le siège de Taïwan à l'Onu mais aussi en recourant à un dangereux bras de fer à base de manoeuvres militaires en mer de Chine qui ont inquiété de longue date leurs voisins immédiats, Vietnam et Japon, notamment. Profitant de la pandémie, la Chine est passée à la vitesse supérieure et les un ou deux avions de reconnaissance habituels se sont transformés en une flotte conséquente. Huit bombardiers à charge nucléaire, autant de sous marins et cinq avions de chasse pénètrent ainsi régulièrement dans l'espace maritime et aérien taïwanais depuis quelques semaines. Les caractéristiques inhabituelles de cette opération provoquent des tensions qui laissent craindre une réponse de l'armée taïwanaise. D'autant que le gouvernement chinois n'apporte aucune réponse aux demandes d'explication formulées par Taipei. Certes, la Chine, c'est loin mais pas autant qu'on pourrait croire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.