Bourges, 12 janvier 2019

Quelques mots...

Belle manif. On était probablement, dans l'après midi, plus de 10 000 dans les rues de Bourges (CGT + Gilets Jaunes).

Cahiers de doléances bien remplis...Des chants, des rires, de la fraternité...

La joie était partout à Bourges! Pas de violence!

Bien sûr les fachos étaient là aussi... Quelques dizaines à tout casser...

Ils ont stoppés très vite leurs quenelles à la con et leurs chants racistes...

Pour la première fois j'ai même pu discuter avec des CRS...

L'un m'a dit, "ma femme manifeste avec vous: elle est Gilet Jaune!"

Pour la première fois j'ai vu des CRS rire!

D'ici qu'ils mettent un Gilet jaune sur leur pesant harnachement, y'a p'tête ben pas si loin qu'ça!

Dommage que la liberté de circuler n'ait pas été respectée par not' préfèt' qu'avait donné ordre aux commerçants de fermer boutique...

Celle-là aussi n'a rien compris... Finalement les macronistes ne sont pas si intelligents que ça!

La manif de la CGT était aussi de belle ampleur... La plus importante depuis des lustres... Évidemment personne n'en parle... Des mecs qui se battent pour une justice sociale depuis des dizaines d'années...

Dommage que la CGT, au lieu de se joindre aux Gilets Jaunes ait préféré défiler dans son coin... Dommage que certains Gilets Jaunes n'aient pas accepté que la CGT défile avec eux... Moi j'ai participé à l'une et à l'autre...

Enfin, à Bourges la province, la ruralité étaient à l'honneur...

La difficulté de vivre généralisée (femmes,  RSA, handicapés, retraités, etc.) a été unanimement dénoncée.

Le pouvoir de plus en plus dictatorial de Macron aussi...

Tous disent "Macron démission" "RIC d'abord"

Je ne donne pas de photos ici... J'ai préféré rire, chanter et discuter que de regarder les gens au travers d'un objectif!

Bizz à tou-te-s celles et ceux qu'étaient à Bourges hier, 12 janvier 2019.

"Macron, t'es foutu... On reste dans la rue"

Vite l'épisode 10 des gilets jaunes en force... Nous aurons l'occasion, cette semaine, d'observer le  glissement encore un peu plus prononcé du gouvernement Macron vers un fascisme véritable (récupération et détournement des idées des Gilets Jaunes pour les faire taire), gouvernement tendant à une véritable dictature!

Vite la sixième république!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.