JEAN CLAUDE TARBY
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 déc. 2021

Qui est Eric ZEMMOUR

L'objet de ce billet consiste à établir un éclairage sur la nature du candidat Eric ZEMMOUR

JEAN CLAUDE TARBY
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qui est Eric ZEMMOUR ?

Contre vérités historiques, réhabilitation de PETAIN, Parodies gaullistes, scénario de menaces avec armes dirigées contre les journalistes, accusations d’agressions sexuelles, déclarations misogynes, condamnations pour incitations à la violence et à la haine , racisme et xénophobie assumés, doigt d’honneur, échec total de rencontre avec les électeurs à Marseille, vidéo de candidature affligeante, salissure des œuvres artistiques, interview lamentable sur TF1, chaîne pourtant complaisante avec la droite, Le dossier est lourd alors que la campagne ne fait que commencer.

Le vampire de C. NEWS n’a déjà que trop frappé.

Il est temps de dénoncer ce cirque médiatique organisé méthodiquement par la chaîne d’extrême droite C. NEWS, dont ZEMMOUR n’est que l’idiot utile de Vincent BOLLORE, pour qui la haine constitue le fond de commerce dans lequel se vautrent chaque jour la beaufitude des imbéciles et des fachos de tous poils.

Je suis un militant anti fasciste. Il paraît que nous sommes des ennemis de la France, on nous la joue le plus souvent à l’envers et notre action serait paraît il contre productive. Il faudrait être capable de répondre sur le fond à ERIC ZEMMOUR martèle Pascal PRAUD et ses complices.

Eh bien Je vais le faire, il y a longtemps que je sens ma plume fourmiller mais je me suis contraint à attendre que la candidature du fasciste soit officielle.

Il est des moments où un militant a le devoir de s’exprimer.

Je me suis posé la question de savoir si je pouvais utiliser le mot « fasciste » à propos de ZEMMOUR et je me suis dit qu’il fallait procéder avec une certaine rigueur.

Je suis donc allé à la pêche aux informations et ce que j’ai trouvé est édifiant.

En 1995, l’écrivain italien UMBERTO ECO, qui a subi les affres du totalitarisme mussolinien, a écrit un ouvrage intitulé «  reconnaître le fascisme. »

Dans cet ouvrage qui constitue une référence solide, il donne 14 clefs pour le décryptage du fascisme. Je vous les livre brièvement.

En face de chacune d’entre elles, je mettrai les éléments permettant d’établir la similitude avec le comportement, les écrits, les idées de ZEMMOUR en italique.

1 – « Le fascisme c’est le culte de la tradition. La vérité est posée une fois pour toutes. »

La vidéo de présentation montre l’attachement de ZEMMOUR à la tradition française qui serait selon lui en danger de mort.Selon lui, la culture, les modes de vie, la civilisation sont menacées de disparition.

2- « Le conservatisme du fascisme le conduit à rejeter le modernisme. »

ZEMMOUR est un nostalgique de l’ancien régime. Selon lui le déclin de la France commence en 1789.

3 – « Le fasciste cultive l’action pour l’action. La culture est suspecte : »

«  Chercher à comprendre, c’est commencer à désobéir » disait mon adjudant.

Le candidat ZEMMOUR n’a de cesse de répéter qu’il est temps d’agir !

4 – « Le fascisme ne supporte pas la critique. »

5 – « Le fascisme repose sur l’exploitation de la peur, la peur de la différence. Le fasciste est donc raciste par définition. »

Tout le monde a remarqué le climat anxiogène qui régnait dans la lamentable et théâtrale présentation de sa candidature.

La musique qui accompagne sa vidéo donne le frisson. Il s’agit d’une manipulation mentale : plonger le spectateur dans une atmosphère dramatique et se présenter comme le héros, le sauveur, comme le font si bien les gourous de sectes.

Les images qui défilent montrent les envahisseurs

Zemmour et ses amis n’ont de cesse de répéter en boucle que «  ces pauvres français » se sentent dépossédés et ont peur de perdre leur identité.

6 – « Le fascisme s’appuie sur la frustration individuelle et politique. »

7 – « Aux personnes privées d’une identité sociale claire, le fascisme répond qu’elles ont pour seul privilège, plutôt commun, d’être nées dans un même pays. » C’est l’origine du nationalisme. En outre, ceux qui vont absolument donner corps à l’identité de la nation sont ses ennemis. Ainsi y a-t-il à l’origine de la psychologie du fascisme éternel une obsession du complot, potentiellement international. Et ses auteurs doivent être poursuivis. La meilleure façon de contrer le complot est d’en appeler à la xénophobie. Mais le complot doit pouvoir aussi venir de l’intérieur. »

ZEMMOUR n’a que la grandeur de la France dans la bouche, il la situe même au dessus avant la République que son ami J Marie LE PEN surnommait «  la gueuse .»

Il l’a déjà promis : avec lui  tout ce qui n’est pas vraiment français, selon ses critères à lui, DEHORS ! 

«  Je m’en fous de la république, c’est la France qu’il faut sauver ! » hurlait il y a quelque temps le pseudo journaliste Pascal PRAUD ! Les masques tombent… Le lit du fascisme se creuse, lentement mais sûrement. Il est temps de le combattre.

«  DEUTSCHLAND UBER ALLES » ( Allemagne au dessus de tout) martelait Hitler !

8 – Le fascisme définit l’ennemi avec précision.

Les musulmans, les migrants, Les sociologues, les syndicalistes, les artistes sont les cibles régulières de ZEMMOUR.

9 -  «  Pour un fasciste, la vie est entièrement vouée à la lutte. »

10 – « Le fascisme méprise l’élitisme individuel. Pour le fasciste il n’y a que l’élitisme du peuple . »

ZEMMOUR n’a de cesse de s’en remettre au peuple contre les élites.

11 – « Pour le fasciste, une mort héroïque constitue l’ultime récompense. »

12 « Le fasciste transpose sa volonté de puissance sur le terrain sexuel. Il méprise les femmes. »

ZEMMOUR est aussi un misogyne et un macho de la pire espèce. «  Plus je respecte les femmes, moins je bande... » avait il dit dans une émission de télé. Une douzaine de femmes l’accuse de violences sexuelles.

13- « Le fascisme se fonde sur un populisme sélectif, ou populisme qualitatif pourrait-on dire. Le Peuple est perçu comme une qualité, une entité monolithique exprimant la Volonté Commune. Étant donné que des êtres humains en grand nombre ne peuvent porter une Volonté Commune, c’est le Chef qui peut alors se prétendre leur interprète. Ayant perdu leurs pouvoirs délégataires, les citoyens n’agissent pas; ils sont appelés à jouer le rôle du Peuple. »

14- « Le fascisme éternel parle la Novlangue. La Novlangue, inventée par Orwell dans 1984, est la langue officielle de l’Angsoc, ou socialisme anglais. Elle se caractérise par un vocabulaire pauvre et une syntaxe rudimentaire de façon à limiter les instruments d’une raison critique et d’une pensée complexe. »

Bien que présenté par ses partisans comme un homme intelligent, ZEMMOUR donne le plus souvent dans le simplisme et la faiblesse de l’argumentation.

Un bilan sans appel :

Il n’y a donc pas photo. Eric ZEMMOUR coche la quasi totalité des cases dans la reconnaissance du fascisme. Les naïfs qui ont l’intention de voter pour lui le regretterons mais il sera trop tard. Avec le fascisme, il se produit alors ce que l’on peut appeler un effet cliquet. On ne peut jamais revenir en arrière. Dès lors qu’un fasciste a pris le pouvoir il s’y accroche et la seule manière de l’en déloger est alors la violence légitime.

Le débat va bien au-delà de la prochaine élection présidentielle. Il est peu probable que ce toquard parvienne à décrocher la timbale. Cependant, la montée en puissance des idées d’extrême droite psalmodiée chaque jour par la chaîne de propagande C.NEWS pourrait un jour nous conduire au pire.

Alors ? Eh bien si cela se produit, Personne ne m’obligera à « aimer la France. » Tous ces esprits étriqués devraient savoir qu’aimer ne peut pas être un devoir mais seulement un acte spontané.

Vous n’aurez pas le plaisir de m’infliger la déchéance de nationalité, c’est moi qui irai chercher ailleurs ma liberté.

Ce jour là, il sera temps pour moi de quitter un pays dirigé par des flics des mouchards des militaires et de bourreaux. Il sera temps pour moi de fuir une société dont la finalité se résume a «  plus de flics, plus de trique, et plus de taule !

Les fanatiques de l’ordre et de la sécurité ne seront pas déçus. Pauvres tartuffes ! Ce que vous oubliez c’est que vous aussi en ferez les frais ! Le vampire n’a jamais assez de sang : les flics, la trique, la taule, et ensuite la guillotine qu’il remettra immédiatement en route, comme il l’a annoncé.

Vous aimez cela ? Chacun ses goûts mais vous n’avez pas le droit d’entraîner tous vos compatriotes dans l’horreur tout cela pour «  vivre entre français ! »

Bien évidemment, ZEMMOUR ne nous dira pas, je suis fasciste et vous allez voir, ce que vous allez voir ! Bien sûr qu’il veut assassiner la République, mais il n’est pas stupide au point de l’annoncer. Alors il dit «  Vive la république » sur un ton étouffé et il enchaîne haut et fort avec un « et surtout vive la France ! » dont personne ne doit être dupe.

Cette hiérarchisation n’est pas neutre, qu’on se le dise ! Il n’a jamais caché son admiration pour l’empire et la monarchie.

Il est du devoir de tout citoyen combattre résolument le fascisme qui se pointe. Mes camarades de la CGT , de Solidaires, de La France insoumise et moi même, allons nous y employer. Il n’y a pas d’autre voie.

JC TARBY

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss