La manipulation des sondages commence

Le sondage Ifop, sans la candidature Le Pen, qui donne 33% à Sarkozy et 33% à Hollande au 1er tour, représente une simple manipulation. L'hypothèse d'une absence de Le Pen au 1er tour est totalement irréaliste. Cependant elle permet de mettre à égalité Sarkozy et Hollane, pour toux ceux qui ne sont pas attentifs au détail des informations. Je préparais mon café sur fond de BFMTV, et j'ai cru à cette égalité jusqu'à une réecoute de l'info. Par ce sondage, l'Ifop s'est déconsidéré et ne doit plus être pris au sérieux. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.