Jean Emmanuel Piou
Chercheur et Découvreur de La Matrice.
Abonné·e de Mediapart

80 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 sept. 2022

Jean Emmanuel Piou
Chercheur et Découvreur de La Matrice.
Abonné·e de Mediapart

les vraies causes du crash de la navette "K - O l um b ia "M

Dans le même temps, un certain nombre d'experts indépendants considèrent t, h- puis les vraies causes du crash de la navette "K- o l um b ia "M- sur le point de rester inexpliqué.L

Jean Emmanuel Piou
Chercheur et Découvreur de La Matrice.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

с н о в н ы е п р и ч и ны катастро ф
гражданских самолетов в наше время т а к о в ы: т
е х нические неполадки, о
ш и б к и п илотов, о
ш и б ки авиадиспетчеров, м
е ждународный терроризм, р
о к о в ы е случайно сти ( с
т олкновение с птицами, п
о п адание молнии и т.д.).Т
е х н и ка с тановится все совершенне е; в

в о просах безопасности по гибших в «ч

Муромов Игорь. 100 великих - 100 великих авиакатастроф (Весь текст) - ModernLib.Net

principales causes de catastrophes avions civils à notre époque donc: t

problèmes techniques, o

w et b k et pilotes, o

w et b ki contrôleurs aériens, m

e terrorisme international, p

sur le caractère aléatoire élevé (avec

t collision avec des oiseaux, n

o coups de foudre, etc.).

e x n et ka devient de plus en plus parfait ; dans

à propos des demandes de sécurité pour ceux qui sont morts en "h

--------------------------------------------------------

Эксперты также отметили, что отлетевшие термоплитки не могли стать причиной «прожога» корпуса при вхождении «Колумбии» в плотные слои атмосферы. Точное же место прорыва раскаленных газов внутрь корабля членам комиссии пока установить не удалось. По словам представителя НАСА Джеймса Хартсфильда, д
ыра могла образоваться и в корпусе корабля, и в левом крыле, и в двери отсека, в который убирается левое колесо «челнока».

Втожевремяряднезависимыхэкспертовсчита е т, ч
то истинные причины катастрофы шаттла «К
о л у м б ия» м
о г ут так и остаться невыясненными.Л

Les experts ont également noté que l'envol des tuiles thermiques ne pouvait pas provoquer une «brûlure» de la coque lorsque Columbia pénétrait dans les couches denses de l'atmosphère. Les membres de la commission n'ont pas encore été en mesure d'établir le lieu exact de la percée des gaz chauds dans le navire. Selon le porte-parole de la NASA, James Hartsfield, Un trou aurait pu se former dans la coque du navire, dans l'aile gauche et dans la porte du compartiment dans lequel la roue gauche de la "navette" a été retirée.

Dans le même temps, un certain nombre d'experts indépendants considèrent t, h

puis les vraies causes du crash de la navette "K

o l um b ia "m

sur le point de rester inexpliqué.L

Google Traduction

Google Traduction

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes