jean-florent campion
ingénieur chimiste president de l'association des inventeurs salariés, membre de génération écologie
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 août 2019

jean-florent campion
ingénieur chimiste president de l'association des inventeurs salariés, membre de génération écologie
Abonné·e de Mediapart

Chinese innovation is taking hold in Europe.

China is having a long-term strategy and is investing a lot of money to protect its innovation in Europe.

jean-florent campion
ingénieur chimiste president de l'association des inventeurs salariés, membre de génération écologie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

As every year in the annual review of the European Patent Office (EPO), Germany is the innovative nation of Europe with about 15% of European patents filed in 2018. Germany is right behind the United States and exceeds Japan at the global level. The United States remains the leader of filed patent in Europe with a share of 25%.

Germany files and gets between two and three times more patents than France which is stable in the issuance and filing of European patents at a level of 5,9%. China attains 5,4% of the patents filed and hassle France.

 What is even more disturbing is the rise of European patents granted to Chinese companies. Recall that a patent is an industrial property title which gives its owner a right to prohibit a third party exploitation of the invention subject of the patent from a certain date for a period of 20 years in general, 25 years maximum, in a specific geographical area (In this case Europe within the meaning of the 1973 Munich Convention and for a limited period).

Chinese companies thus protect the exploitation of their inventions on the European territory, which is not the case of India, Brazil or the Russian Federation.

We are far from a nation that would simply be the assembly plant of the world. Until the 16th century, the Chinese have been much more innovative than Europe and then nothing. They are back.

 The EPO figures below* show that between 2008 and 2018 the number of European patents granted to Chinese companies has increased exponentially. For example, in 2008, there are 1501 Chinese patents filed against 9082 patents filed by French companies and in 2018 there are 9401 Chinese patents filed against 10317 patents filed by French companies. In ten years the proportion has drastically changed.

If the trend continues, we can estimate that it is possible for China to catch up in absolute terms with France in 2020 and maybe Germany in 2025. How not to think about its objective  of the "Design in China", intended to go beyond the "Made in China" 2020, that is tomorrow.

It is high time that the European nations come to support Germany, which is the only big player in this technology war by an industrial policy of another dimension.

* http://www.epo.org/about-us/annual-reports-statistics/statistics.html#filings

 Jean-Florent Campion

President of the association of salaried inventors

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Sud
Dans le sud du Brésil, l’agrobusiness a profité du mandat de Bolsonaro
Dans un Brésil en pleine campagne présidentielle, avant le premier tour dimanche 2 octobre, la déforestation et les conflits autour de la terre sont plus que jamais synonymes de violences pour les populations autochtones. Reportage au Mato Grosso do Sul.
par Jean-Mathieu Albertini
Journal — Amériques
Brésil : une nouvelle ruée vers l’or ravage le territoire Yanomami
Dans l’État de Roraima, quarante ans après une première ruée vers l’or, les orpailleurs illégaux sont de retour en masse dans le territoire Yanomami, favorisés depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro. À la veille de l’élection présidentielle, les orpailleurs tentent de pousser leur avantage.
par Jean-Mathieu Albertini
Journal — Agriculture
Politique de l’eau : il faudra « passer par des interdictions »
La carte n’a pas bougé depuis cet été : 93 départements sont toujours en alerte sécheresse et de nombreux arrêtés empêchent les prélèvements d’eau habituels. L’agriculture pourra-t-elle continuer de consommer comme avant ? Entretien.
par Amélie Poinssot
Journal — Agriculture
Changeons cette agriculture prédatrice
L’été est terminé. Mais la sécheresse continue. Les nappes souterraines mettront des mois à retrouver leur niveau normal. Il est temps de réduire la consommation d’eau de l’agro-industrie. Parti pris en vidéo.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho