mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 4 mai 2016 4/5/2016 Édition de la mi-journée
Blog suivi par 151 abonnés

Le blog de Jean-François Bayart

Jean-François Bayart

Professeur au Graduate Institute (Genève). Directeur de la chaire d’Etudes africaines comparées de l’Université Mohamed VI (Rabat). Président du Fonds d’analyse des sociétés politiques et du Réseau européen d’analyse des sociétés politiques. Chercheur associé au CERI-SciencesPo (Paris).
  • La Turquie entre crispation et ouverture

    26 févr. 2013 | Par Jean-François Bayart | 2 commentaires | 7 recommandés
  • «48», mémoire d'une dictature

    15 janv. 2013 | Par Jean-François Bayart | 1 commentaire | 7 recommandés
  • Passage en force à Sciences Po

    6 nov. 2012 | Par Jean-François Bayart | 11 commentaires | 11 recommandés
    Jean-Claude Casanova, président du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques, et Michel Pébereau, président du Conseil de direction de l’Institut d’études politiques de Paris, ont donc décidé de passer en force et d’imposer leur candidat, Hervé Crès, qui assure l’intérim de Richard Descoings, depuis la mort brutale de celui-ci, en avril.
  • L’enjeu de la succession de Richard Descoings à Sciences Po

    12 juil. 2012 | Par Jean-François Bayart | 2 commentaires | 10 recommandés
    « Hommage unanime après l’annonce du décès de M. Descoings », titra Le Monde le 5 avril. Anthropologues et historiens nous ont montré que la fabrication des héros ou des saints cimente et reproduit les alliances politiques, porteuses d’intérêts trop précieux pour que les contingences de la mort les mettent en question.
  • Le bilan de Nicolas Sarkozy : la réalité a dépassé l’appréhension

    23 avr. 2012 | Par Jean-François Bayart | 12 commentaires | 13 recommandés
    En avril 2007, j’avais rédigé une tribune exprimant mon rejet de la candidature de Nicolas Sarkozy, et mon refus de me prononcer en faveur de celui-ci au second tour si par malheur devait se reproduire la catastrophe électorale de 2002, car – concluais-je – « l’on ne choisit pas entre la peste brune et le choléra grisâtre».
  • Halte au bétonnage culturel et à la marchandisation du Marais

    2 avr. 2012 | Par Jean-François Bayart | 6 commentaires | 1 recommandé
    Lettre ouverte d’un «enfant gâté» à Pierre Aidenbaum, maire du IIIe arrondissement de Paris: halte au bétonnage culturel et à la marchandisation du Marais !
  • Nicolas au Sahara

    26 mars 2012 | Par Jean-François Bayart | 8 commentaires | 6 recommandés
    A quelques semaines des élections présidentielles tant maliennes que françaises, le renversement par la soldatesque de Amadou Toumani Touré, dit ATT, confirme le caractère erratique de la politique africaine de Nicolas Sarkozy. Inauguré, au sud du Sahara, par le calamiteux discours de Dakar, le mandat de ce dernier se clôt sur la destruction de l’une des rares démocraties africaines
  • La fuite en avant de Recep Tayyip Erdoğan

    11 nov. 2011 | Par Jean-François Bayart | 6 commentaires | 5 recommandés
    La vague d'arrestations qui frappe depuis le début de l'année les milieux universitaires, journalistiques et associatifs en Turquie confirme qu'en politique, comme dans les chemins de fer, un danger peut en cacher un autre.
  • La Tunisie vue de l'ouest, ou le trompe-l'œil électoral

    24 oct. 2011 | Par Jean-François Bayart | 15 commentaires | 16 recommandés
    Le monde a les yeux rivés sur la Tunisie, où se sont tenues les premières élections libres que ce pays ait connues dans son histoire –car la nostalgie de l'ère Bourguiba, de bon aloi dans certains milieux, ne peut faire oublier que celui-ci fut un dictateur bien de son temps, sachant mettre au service de la cause nationaliste l'ingénierie communiste du centralisme démocratique et l'exporter vers l'Afrique subsaharienne, dont il fut le grand inspirateur des partis uniques.
  • Relire Fanon

    18 oct. 2011 | Par Jean-François Bayart | 8 commentaires | 9 recommandés
    La réédition de l'œuvre de Frantz Fanon (1925-1961) par La Découverte, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, et la publication, chez ce même éditeur, de la traduction en langue française de la biographie que lui a consacrée David Macey, Frantz Fanon, une vie (en librairie le 20 octobre), fournissent une bonne opportunité de relire cet auteur, en ces temps de «Printemps arabe» et d'«indignation».