Blog suivi par 15 abonnés

Le blog de jean ganzhorn

Artisan dans l'énergie renouvelable, écrivailleur amateur
EMBRUN - FRANCE
À propos du blog
Énergie, nucléaire et climat et révoltes son les thèmes abordés par un artisan dans l'énergie renouvelable loin des fausses évidences....
  • La ruinance du marché de l’électricité ou les lois de la gloutonnerie

    Par | 2 recommandés
    Transformer les factures électriques en casino, voila le beau résultat de la mise en boursicotage du marché de l’électricité. Quand le marché détruit ceux qui nous font notre pain quotidien, il y a urgence à revenir à un marché régulé et faire de l'énergie un bien commun. Une urgence vitale face aux gloutons car le marché électrique régulé c'est le gloutons-out.
  • Les démons du déni, nous entrainent jusqu’à l’agonie

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Les démons du déni, il m'entrainent jusqu’au bout du tout ski Il m'entraine jusqu'à l'agonie, les fantômes du profit Subvention regarde le passé, qui me relance Le tube de la montagne...
  • L'émancipation n'est pas métaphysique, elle n’est que réelle, ou elle n’est pas !

    Par | 1 recommandé
    Voici a lire le"Témoignage d'une maman qui a sorti son enfant d'une école Steiner-Waldorf" dans un petit village de montagne bien perché. "  Texte très bien écrit qui en dit long sur l'écologie réactionnaire pas si zen et  proche d'ici....
  • La Pellincance en col blanc ou l'état de droit enfoui dans le béton...

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Si vous cherchez un exemple en France d'artificialisation des sols, la coulée de béton qui enfoui 50 000 hectares de terre souvent agricoles chaque année, si vous cherchez aller à Pertuis vous aurez une caricature de ce phénomène. Ceux qui s'opposent affrontent la dictature d'un maire millionnaire qui inonde sa ville de béton entre deux inondations. L'état de droit est enfoui dans le béton.
  • Supprimez le marché de l'électricité car c'est la ruinance !

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    autre titre: Blackout et économies d’énergie, éclairer le débat face à l’obscurantisme de la gloutonnerie. Ou encore: Le loto des pénuries du casino boursier ou le rationnement rationnel. Ou encore: Le marché européen de l’énergie bombarde nos usines bien mieux que Poutine. Mais surtout les lois de la gloutonnerie.
  • En période de pénurie, l’abondance des uns fait le manque des autres.

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    La preuve par le logement. Fini l’abondance veut dire fini la gloutonnerie…face à la pénurie de logement, la spéculation, nous proposons une manif : « Les Alpes ne peuvent pas accueillir toute la richesse du monde » le 16-17-18 sept. au lac de Serre-Ponçon pour réclamer une régulation de la gloutonnerie indispensable en cette fin d’abondance Nos propositions sont a porter dans le débats publics.
  • Je vous écris de votre futur

    Par | 9 commentaires | 10 recommandés
    À vous qui allez voter ou pas, je vous écris du futur pas si éloigné, ou règne un chaos sans nom. Les forêts brûlent et la population éberluée s’est aperçue qu’une nation pouvant faire voler des milliers d’avions chaque jour pour transporter des touristes, n’avait qu’une trentaine de vieux canadairs en mauvais état pour lutter contre les méga-feux.
  • La grenouille va-t-elle sursauter ?

    Par | 1 recommandé
    Depuis Kyoto en 1999, et son fameux protocole qui acta que le réchauffement climatique était un enjeu mondial, l’humanité n’a pas fait grand-chose à part des grandes messes et des rapports. Avec la guerre en Ukraine, la grenouille peut elle sursauter ? Un effort de guerre est la seule issue face à la destruction du climat. Va t'on mener la guerre à la catastrophére...
  • Les Alpes ne peuvent pas accueillir toute la richesse du monde !

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Les Alpes ne peuvent accueillir toute la richesse de France, ni tous les projets destructeurs…. Depuis des années, les Alpes, attirent de plus en plus d’heureux propriétaires de maisons secondaires. La gentrification en cours, se voit accélérer par une coulée de béton du plan de relance des Alpes. Des projets destructeurs et inutiles fleurissent.
  • Dis papa c'était quoi, un glacier ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Un petit souvenir, sur un être cher en train de disparaitre ici, nos glaciers. Les adieux sont glaciers, dans la sueur du monde qui se bouleverse... Le déni ou la célébration ne change pas leur destins, mais le déni tue plus profondément...