"LA POÉSIE EST INUTILE MAIS NÉCESSAIRE"

eh oui! comment mieux définir cette excroissance inaboutie de l'esprit, ce furoncle pour certains, fleur inassouvie pour d'autres? comment dire le monde avec les mots insensés, comment laisser pleurer l'homme sans que ses pleurs soient indécents au monde qui l'affole? Ce blog n'aurait-il que cette utilité que ce serait déjà un but presque atteint. Au gré des humeurs, des fantaisies du mal de vivre ou de sa joie (comme disait si bien Barbara) les jours ainsi se suivront peut-être, alternés d'horreurs ou d'émerveillements…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.