Le populisme réellement existant en France (1)

Pour une approche épistémique (ontologique et caractéristique) du populisme.

J’essaie une approche épistémique du populisme : ontologique et caractéristique. Mais je ne donnerai ni source ni référence, sauf à la demande.

D’abord dévoiler le populisme réellement existant en France selon un savoir censé juger au-delà des apparences, et qui dit l’être de ce populisme au vu de trois critères:

1. l’anti-élitisme sélectif. Voir quelles élites sont réellement visées.

2. l’anti-pluralisme moralisateur. Voir quelle morale exclut du Peuple « du peuple ».

3. le constructionnisme populaire. Voir quel peuple se crée en trouvant un populiste.

Manquerait-il un critère d’être, nous aurions affaire à tout autre chose que du populisme...

 

Ensuite caractériser, i.e. poser la question des "caractères" du populisme réellement existant en France. Introuvable le populisme de gauche? En travail le populisme de droite? Ek-sistant le populisme d’extrême-centre?

Il s’agit donc d’évaluer la situation du peuple sur un mode pragmatique : partir de ce qu’on peut penser savoir du peuple français actuel, sans donner à ce savoir le pouvoir d’une définition... définitive.

Mais si le populisme d’extrême-centre mis en marche par Macron semble réellement existant, c’est une hypothèse lourde à vérifier. Voilà une opération qui se pose dans une situation qu’on dira "critique". Car ledit peuple en marche croit vraiment savoir à quel populiste se vouer.

 

Enfin, la Question ne sera pas de dénoncer le populisme de Macron, bien plutôt de... s’apitoyer ! Non pas plaindre Macron d’être ce qu’il est (un Populiste), mais refuser de se mettre à sa place, c’est-à-dire « à sa croyance » : le populisme d’extrême-centre comme seule solution démocratique.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.